Les orthophonistes de la CSDGS présentent dans cette section divers troubles de la communication et des façons de les prévenir.

Ces professionnelles évaluent et interviennent auprès des élèves présentant des difficultés de langage et d’apprentissage variées, comme :

  • Difficultés langagières à l’oral et à l’écrit
  • Trouble développemental du langage
  • Trouble du spectre de l’autisme
  • Déficience intellectuelle
  • Et autres…

Saviez-vous que…

Le langage se divise en deux sphères :

  1. Le langage expressif qui inclut la prononciation, le vocabulaire, l’élaboration des phrases, le discours et les règles conversationnelles.
  2. Le langage réceptif qui inclut la compréhension des mots, des concepts, des consignes, des phrases et des questions.

L’appellation trouble développemental du langage (TDL) est utilisé depuis 2017 et remplace dysphasie ou trouble primaire du langage.

Pour en savoir plus sur le TDL :

http://www.ooaq.qc.ca/Envoi_aux_membres/2018-documents/OOAQ_deIpliantTDL-pourimprimer(oct2018).pdf

Il est important d’utiliser les bons pronoms lorsqu’on s’adresse aux enfants.

  • Le JE pour décrire nos actions.
  • Le ON/NOUS/VOUS lorsqu’on s’adresse à un groupe.

Pour aider une personne qui bégaie :

  • Parlez-lui lentement en faisant des pauses.
  • Laissez-lui le temps de parler.
  • Évitez de compléter ses idées et de lui dire de respirer et de prendre son temps.

Source : Je bégaie… laissez-moi parler par Agathe Tupula Kabola.

À la CSDGS, la clientèle allophone augmente

Il est important que la langue maternelle demeure la langue utilisée à la maison, car elle vient soutenir le développement du français.

La participation à des activités parascolaires, l’écoute de la télévision ou la lecture de livres en français sont de bons moyens pour augmenter l’exposition à la langue française.

La lecture d’histoires permet aux enfants de découvrir de nouveaux mots et les bases de l’écrit.

En leur posant des questions en lien avec l’histoire, cela permet d’enrichir leur vocabulaire, leur compréhension et de se familiariser avec la structure narrative de l’histoire.

Les enfants qui se font raconter des histoires régulièrement augmentent grandement leur réussite scolaire.

Pour augmenter le vocabulaire des élèves, plusieurs stratégies peuvent être utilisées :

  • Donner une définition simple du nouveau mot.
  • Donner un synonyme du nouveau mot.
  • Donner des exemples.
  • Faire des liens avec le vécu des enfants.

Pour d’autres exemples, visionner cette vidéo :

 

Des stratégies gagnantes peuvent être utilisées pour favoriser le développement du langage. En voici quelques-unes :

  • Reformulez lorsque l’enfant fait une erreur en accentuant le mot sans lui demander de répéter.
  • Après avoir posé une question à l’enfant, laissez-lui du temps avant de l’aider à répondre.
  • Si l’enfant n’arrive pas à répondre à une question, offrez-lui un choix de réponses.
  • Si l’enfant n’arrive pas à bien comprendre, répétez ou simplifiez le message.

D’autres capsules thématiques ont été rédigées par les orthophonistes de la CSDGS. Vous pouvez les consulter en visitant les onglets à droite de cette page.