Sept (7) postes à temps plein d’orthophoniste sont présentement disponibles aux Services éducatifs (SE).

Description du poste et qualifications requises

  • Conformément à la description de tâche ci-jointe et aux qualifications requises.

Durée de la semaine régulière de travail

  • 35 h / semaine

Date d’entrée en fonction

  • 1er juillet 2019

Supérieure immédiate

  • Josée Larocque, coordonnatrice des Services éducatifs

Traitement et bénéfices marginaux

  • De 25,25 $ à 45,22 $ / heure, selon les qualifications et l’expérience et en conformité avec la convention collective P1.

POUR POSTULER

Faites parvenir votre candidature au Service des ressources humaines par courriel en indiquant le numéro de concours P-1819-034 par courriel à l’adresse suivante :

aff.professionnel@csdgs.qc.ca

Seules les candidatures acheminées par courriel seront étudiées. La CSDGS est engagée dans un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les minorités visibles et ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. La CSDGS remercie tous les candidats et les candidates de leur intérêt, mais ne communiquera qu’avec les personnes retenues. Aucun accusé de réception ne sera émis.

Nature du travail

L’emploi d’orthophoniste comporte plus spécifiquement des fonctions de prévention, de dépistage et d’évaluation des élèves qui présentent ou qui sont susceptibles de présenter des troubles du langage, de la parole et de la voix ainsi que de détermination et de mise en œuvre d’un plan de traitement et d’intervention en orthophonie, dans le but de développer, de restaurer ou de maintenir les aptitudes de communication de l’élève en interaction avec son environnement et faciliter son cheminement scolaire.

Quelques attributions caractéristiques

L’orthophoniste analyse et interprète les renseignements recueillis, évalue les fonctions du langage, de la parole ou de la voix des élèves, notamment de l’élève handicapé ou en difficulté d’adaptation, et de l’élève atteint d’un trouble mental ou neurophysiologique attesté par un diagnostic ou par une évaluation effectuée par une ressource professionnelle habilitée à le faire. Elle ou il détermine un plan de traitement et d’intervention en orthophonie dans le cadre d’un plan d’intervention pour répondre aux besoins de l’élève.

Elle ou il participe à l’élaboration et la mise en application du service d’orthophonie tout en respectant les encadrements éducatifs et administratifs, tant au niveau des établissements que de la commission scolaire.

Elle ou il contribue à la planification, la réalisation ou la supervision des activités en vue de prévenir l’apparition de problèmes de communication ou dépister les difficultés de communication, en complémentarité avec les autres intervenantes et intervenants impliqués.

Elle ou il contribue au dépistage et à la reconnaissance des élèves vivant des difficultés, et ce, dans une optique de prévention et d’intervention; elle ou il participe avec l’équipe multidisciplinaire à l’élaboration et la révision du plan d’intervention de l’élève en y intégrant, s’il y a lieu, le plan de traitement et d’intervention en orthophonie; elle ou il participe au choix des objectifs et des moyens d’intervention; elle ou il collabore avec les autres membres de l’équipe à la concertation et la coordination des interventions, et à l’évaluation de l’atteinte des objectifs.

Elle ou il intervient auprès d’une classe ou d’un groupe d’élèves présentant des difficultés communes ou auprès d’élèves présentant des problématiques particulières afin de faciliter leurs apprentissages et leur insertion sociale.

Elle ou il conseille et soutient l’enseignante ou l’enseignant et lui explique la nature des difficultés de communication de l’élève de façon à ce qu’elle ou il puisse adapter son enseignement et le matériel éducatif utilisé; elle ou il l’informe de l’impact de ces difficultés sur les apprentissages et l’adaptation sociale de l’élève ou du groupe; elle ou il voit à l’élaboration et à l’adaptation de matériel éducatif existant; elle ou il contribue au choix de moyens d’aide à la communication orale.

Elle ou il soutient et outille les membres de la famille et les autres intervenantes et intervenants scolaires; elle ou il fournit les conseils pertinents en vue de développer chez ces derniers des attitudes et des habiletés favorisant le développement de la communication de l’élève; elle ou il planifie, organise et anime des activités de formation, d’information et de sensibilisation concernant les difficultés de communication.

Elle ou il établit et maintient une collaboration et des liens avec les organismes partenaires; elle ou il communique avec les autres intervenantes et intervenants concernés pour obtenir ou fournir des avis et des renseignements; elle ou il peut diriger l’élève ou ses parents vers des ressources appropriées à la situation et aux besoins.

Elle ou il conseille le personnel d’encadrement, rédige des rapports d’expertise, d’évaluation, de bilan et d’évolution de situation et fait des recommandations appropriées pour soutenir la prise de décision.

Elle ou il prépare et assure la mise à jour des dossiers selon les normes propres à la profession et les règles définies par la commission scolaire; elle ou il rédige des notes évolutives ou des rapports d’évaluation d’étape, de fin de processus et de suivi de ses interventions.

Qualification requise

Être membre de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec.