Redécoupage des bassins géographiques des écoles primaires de Châteauguay

Redécoupage des bassins géographiques des écoles primaires de Châteauguay

 

La Prairie, le 17 janvier 2019 – En raison de l’agrandissement de l’école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay, les membres du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) ont adopté, le 15 janvier dernier, une résolution concernant les bassins géographiques des écoles primaires
Gérin-Lajoie, Laberge, Marc-André-Fortier et Saint-Jean-Baptiste.

Les hypothèses de redécoupage ont été précédées d’une période de préconsultation ainsi que d’une consultation publique, au cours desquelles les conseils d’établissement des écoles et les parents concernés ont été invités à se prononcer. C’est l’hypothèse 2 qui a été adoptée à l’unanimité par le conseil des commissaires de la CSDGS et les changements qui en découlent seront effectifs à compter de l’année scolaire 2019-2020.

Liste des rues concernées par le redécoupage des bassins géographiques des écoles primaires de Châteauguay

École Saint-Jean-Baptiste

Territoire actuel moins les rues : André-Mathieu, Armstrong, Astrale, Baillargeon, Beaubien, Bélanger, Bombardier, boulevard Ford, Briand, Carré du Zodiaque, Carrière, de Gaulle, de Jupiter, de Saturne, des Cascades, Desmarais, des Planètes, des Satellites, de Vénus, Dupuis, Fanox, Gabriel-Fauré, Gounod, Hector‑Berlioz, Industriel (215 à 315 impairs), Kennedy, Lefebvre, Lévesque, Offenbach, Péladeau, Pierre‑Boursier (entre Kennedy et les limites de la municipalité de Mercier, 351 et plus), Place de la Comète, Poupart, Ravel et Strauss.

Territoire actuel plus les rues : Alexis-Carrel, de Vinci, Pascal (entre Pasteur et Albert-Einstein, de 101 à 149), Place Pasteur et rue Pasteur (153 et moins).

 

École Gérin-Lajoie

Territoire actuel plus les rues : André-Mathieu, Armstrong, Astrale, Baillargeon, Beaubien, Bélanger, Bombardier, boulevard Ford, Briand, Carré du Zodiaque, Carrière, de Gaulle, de Jupiter, de Saturne, des Cascades, Desmarais, des Planètes, des Satellites, de Vénus, Dupuis, Fanox, Gabriel-Fauré, Gounod, Hector-Berlioz, Industriel (215 à 315 impairs), Kennedy, Lefebvre, Lévesque, Offenbach, Péladeau, Pierre-Boursier (entre Kennedy et les limites de la municipalité de Mercier, 351 et plus), Place de la Comète, Poupart, Ravel et Strauss.

 

École Marc-André-Fortier

Territoire actuel moins les rues : Albert-Einstein, Alexis-Carrel, Ampère, Charles-Cros, Descartes, de Vinci, Edison, Édouard-Branly, Fairmount, Franklin, Fresnel (100 et plus), Hans-Selye, Marcel, Marconi, Mario-Crète, Pascal (entre Pasteur et Albert-Einstein, de 101 à 149), Pierre-Curie (120 et plus), Place Fairmount, Place Pasteur, Rodrigue et rue Pasteur (153 et moins).

 

École Laberge

Territoire actuel plus les rues : Albert-Einstein, Ampère, Charles-Cros, Descartes, Edison, Édouard-Branly, Fairmount, Franklin, Fresnel (100 et plus), Hans-Selye, Marcel, Marconi, Mario-Crète, Pierre-Curie (120 et plus), Place Fairmount et Rodrigue.

 

Par ailleurs, le conseil des commissaires de la CSDGS a convenu de permettre aux élèves concernés par le redécoupage et qui sont en 5e année, en 2018-2019, de poursuivre l’an prochain en 6e année dans l’école qu’ils fréquentent actuellement, si tel est le souhait des parents. Les élèves qui ont déjà été touchés par le redécoupage de 2016-2017 auront, quant à eux, le choix de poursuivre dans l’école fréquentée actuellement, si tel est le souhait des parents.

Poste de direction générale adjointe

La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries souhaite joindre à son équipe de direction une personne passionnée et expérimentée dans le poste de direction générale adjointe pour relever des défis stimulants face aux enjeux de la forte croissance de la clientèle, de la capacité d’accueil de nos établissements, de l’intégration des nouveaux immigrants et de la réussite des élèves.

Pour postuler ou en savoir plus >>

 

La tradition se poursuit à l’école Vinet-Souligny!

Il y a près de 20 ans, Madame Lucie Gauthier, technicienne au service de garde (SDG) de l’école primaire Vinet-Souligny à Saint-Constant, maintenant à la retraite, ainsi que l’équipe du SDG ont eu l’idée d’un repas de Noël communautaire. C’est ainsi que fut créée la tradition du Buffet de Noël pour les élèves du SDG.

Chaque année, les parents sont très généreux et les enfants peuvent profiter d’un excellent repas sous le signe du partage et de la convivialité. Grande nouveauté en décembre 2018, tous les parents et les enfants du service de garde et de la surveillance du midi ont été invités à participer au traditionnel Buffet de Noël et ce fut un immense succès!

De plus, les surplus du buffet ont été remis à l’organisme communautaire Complexe Le Partage à Saint-Constant.

L’école tiens à remercier chaleureusement le personnel du service de garde et de la surveillance du midi, tous les parents ainsi que tous les collaborateurs qui ont fait de ce dîner et de cette tradition un succès retentissant!

Formateurs, formatrices et experts en contenu recherchés

Le Service aux entreprises de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) est à la recherche de formatrices, formateurs et experts en contenu pouvant prendre en charge des formations ponctuelles de courte durée dans différents domaines, notamment :

  • Bureautique (Suite Office : Word, Excel, PowerPoint, etc.)
  • Attestation d’études professionnelles (AEP) Hygiène et salubrité en milieux de soins (poste de jour)

Pour postuler

Les personnes intéressées à soumettre leur candidature doivent faire parvenir leur curriculum vitæ par courriel à l’adresse infosae@csdgs.qc.ca ou par télécopieur au 1 866 284-7934. Vous pouvez joindre une lettre de présentation ou toute autre documentation relative à votre expérience professionnelle.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez au Service aux entreprises de la CSDGS.

Nous communiquerons avec vous lorsqu’il y aura des besoins dans votre champ d’expertise.

Pour en savoir plus >>

École régionale Brenda-Milner sera le nom de la nouvelle école spécialisée

Les membres du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) et ceux de la Commission scolaire New Frontiers (CSNF) ont respectivement approuvé à l’unanimité, les mardis 11 décembre et 18 décembre derniers, le nom que portera la nouvelle école spécialisée de Châteauguay : École régionale Brenda-Milner. Ce nom a été retenu parmi les 335 propositions reçues aux termes d’un appel à la communauté (élèves, jeunes et adultes, parents, membres du personnel, membres des familles, partenaires, organismes et citoyens) afin de trouver un nom à la nouvelle école actuellement en construction à Châteauguay. Un comité de sélection composé des représentants de la CSDGS et de la CSNF a pris connaissance des différentes propositions reçues et, aux termes de leur discussion, c’est le nom de Brenda Milner qui a été retenu considérant que les travaux de recherche de cette professeure avaient des retombées positives et une influence extraordinaire à l’avancement de l’éducation des enfants.

Biographie de Mme Brenda Milner

Née à Manchester, en Angleterre, le 15 juillet 1918, madame Brenda Milner est l’une des plus grandes spécialistes des neurosciences du XXe siècle. En 1944, elle s’installe à Montréal et enseigne aussitôt la psychologie à l’Université de Montréal. Depuis 1950, elle est affiliée à l’Institut de neurologie de Montréal de l’Université McGill. Ses recherches sur le fonctionnement du cerveau, et particulièrement sur la mémoire, ont maintes fois été reconnues : elle détient plus de 20 titres honorifiques, dont celui de l’Ordre du Canada.

Âgée, aujourd’hui, de 100 ans, cette femme d’exception toujours active est surnommée « La grande dame de la mémoire ».

« Madame Milner est une femme inspirante et un modèle de persévérance pour tous. Pour faire avancer les connaissances dans son domaine, comme elle a su le faire avec brio, il lui fallait pousser toujours plus loin cette curiosité qui l’anime, cette force qui la caractérise et qui lui a permis d’innover. Par son apport scientifique, elle a marqué plus d’une génération de chercheurs, valorisant de ce fait l’éducation et les possibilités de l’humain de pallier certains obstacles vécus. C’est donc en s’inspirant de son parcours que les élèves de notre école spécialisée pourront faire jaillir leurs forces et utiliser leur plein potentiel dans un environnement adapté à leurs besoins. », a mentionné madame Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, au moment de l’adoption du nom de la nouvelle école.

« On a qu’à mentionner le nom de madame Brenda Milner aux personnes qui œuvrent dans le domaine des sciences, n’importe où au monde, pour faire sourire ces mêmes personnes. Cette grande dame est bien connue pour ses recherches en neurologie, neuropsychologie et neurochirurgie alors qu’elle était professeure à l’Université McGill. Il est tout à fait approprié de nommer notre nouvelle école : École régionale Brenda‑Milner; non seulement en raison des recherches et des idées de cette grande dame sur le fonctionnement du cerveau humain qu’elle a partagées avec des éducateurs et d’autres chercheurs, mais aussi parce qu’elle fêtera son 101e anniversaire de naissance en juillet, cette année. Nous sommes impatients d’inviter la docteure Milner à l’ouverture officielle de la nouvelle école! », a pour sa part souligné monsieur David D’Aoust, président du conseil des commissaires de la CSNF.

Comité de sélection

Pour le choix du nom de l’école, les membres du comité étaient, pour la CSDGS : madame Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires, monsieur Éric Allard, commissaire, madame Valérie Roy, commissaire parent, madame Kathlyn Morel, directrice générale, madame Nathalie Marceau, directrice du Service du secrétariat général et des communications, et monsieur Christian Trudeau, directeur de la nouvelle école. Pour la CSNF : monsieur David D’Aoust, président du conseil des commissaires, madame Lina Chouinard, commissaire, madame Debra Wright, commissaire et présidente du comité de parents, madame Shannon Keyes, commissaire parent, monsieur Rob Buttars, directeur général, et monsieur Gary Tennant, secrétaire général.

École régionale Brenda-Milner

Cette nouvelle école spécialisée, dont l’ouverture est prévue pour la rentrée scolaire 2019-2020, est le fruit d’une alliance entre la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries et la Commission scolaire New Frontiers. Elle aura un mandat régional et accueillera des élèves handicapés, âgés de 4 à 21 ans, de niveau préscolaire, primaire et secondaire, présentant une déficience intellectuelle profonde ou moyenne à sévère avec des troubles associés. Une première sur le territoire de la Montérégie-Ouest!

Soirée d’information pour le Programme intégré secondaire – professionnel – collégial en soutien informatique

Vous êtes parent d’un élève de 3e secondaire accro d’informatique?

Vous êtes invité à une soirée d’information pour le Programme intégré secondaire – professionnel – collégial (PISPC) en soutien informatique! Ce programme est offert à tous les élèves du territoire de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) qui seront en 4e secondaire en 2019-2020. Le PISPC se donne à l’école Louis-Philippe-Paré (LPP) conjointement avec l’École de formation professionnelle de Châteauguay (EFPC).

Lors de cette soirée, nous allons vous présenter le contenu du programme et vous aurez l’occasion de rencontrer l’équipe de direction, un représentant des services éducatifs, une conseillère d’orientation et des enseignants du programme.

Afin de rejoindre la clientèle de tout le territoire de la CSDGS, voici les dates des deux prochaines rencontres, selon votre secteur :

  • Le lundi 14 janvier à 19 h à la bibliothèque de l’école Pierre-Bédard (24, rue Saint-Sauveur à Saint-Rémi)

  • Le mercredi 16 janvier à 19 h à l’auditorium de l’école Louis-Philippe-Paré (235, boulevard Brisebois à Châteauguay)

Également pour ceux qui le désirent, le mercredi 16 janvier à 20 h, vous êtes invité à visiter l’École de formation professionnelle de Châteauguay afin de prendre connaissance des locaux et des équipements mis à la disposition des élèves en soutien informatique.

Aucune réservation n’est requise pour ces rencontres. Nous vous attendons en grand nombre!

Pour en savoir plus sur le Programme intégré >>

 

 

 

Salon Ta voie, ton avenir : ce jeudi 17 janvier dès 18 h!

Parents, élèves des écoles secondaires et élèves adultes : Le Salon Ta voie, ton avenir aura lieu ce jeudi 17 janvier dès 18 h à l’école de la Magdeleine!

Entrée et stationnement par la rue Saint-José (débarcadère d’autobus).

Le Salon Ta voie, ton avenir! s’adresse à tous les élèves des écoles secondaires et aux élèves adultes à qui nous voulons présenter les diverses possibilités en termes de formation au moment où ceux-ci réfléchissent à leur avenir professionnel!

Plus de 80 exposants seront réunis sous un même toit pour aider les élèves, jeunes et adultes, à connaître les possibilités de formation postsecondaire, répondre à toutes leurs questions et faire un choix de carrière éclairé!

Profitez de cette occasion unique pour rencontrer des représentants de la formation professionnelle, formation collégiale et formation universitaire ainsi que divers organismes et ordres professionnels. De plus, des conseillères d’orientation de la CSDGS seront sur place pour répondre aux questions concernant notamment l’admission en formation professionnelle et au collégial en plus d’offrir deux conférences gratuites.

_____________________________________________________________

Nos conseillères d’orientation offriront deux conférences gratuites :

  • 18 h 30 – Choix de carrière, comment accompagner mon enfant ?

  • 19 h 30 – DEP? DEC? BAC? Options d’avenir et distinctions, comment s’y retrouver?

_____________________________________________________________

C’est un rendez-vous ce jeudi 17 janvier 2019 de 18 h à 21 h à l’école secondaire de la Magdeleine, 1100, boul. Taschereau à La Prairie :

Entrée et stationnement par la rue Saint-José (débarcadère d’autobus).

 

Voici la liste des établissements et organismes qui seront présents au Salon :

 

Formation professionnelle

Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

  • Centre de formation Compétence-de-la-Rive-Sud
  • École de formation professionnelle de Châteauguay
Commission scolaire des Hautes-Rivières

  • École professionnelle des métiers
Commission scolaire de la Pointe-de-l’île Commission scolaire des Patriotes

  • Centre de formation professionnelle des Patriotes
Commission scolaire de la Rivière-du-Nord

  • Centre de formation du transport routier
Commission scolaire des Trois-Lacs

  • Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie
Commission scolaire de la Vallée-des-Tisserands

  • Centre de formation professionnelle de la Pointe-du-Lac
  • Centre de formation professionnelle des Moissons
Commission scolaire Marie-Victorin

  • Centre de formation professionnelle Charlotte-Tassé
  • Centre de formation professionnelle Pierre-Dupuy
  • École hôtelière de la Montérégie
Commission scolaire de Montréal

  • École des métiers de la construction de Montréal
Commission scolaire New Frontiers

  • Formation continue
Commission scolaire de Saint-Hyacinthe

  • École professionnelle de Saint-Hyacinthe

Formation collégiale

  • Cégep André-Laurendeau
  • Cégep de Jonquière
  • Cégep de la Gaspésie et des Îles
  • Cégep de Saint-Hyacinthe
  • Cégep de Saint-Laurent
  • Cégep de Sorel-Tracy
  • Cégep de Thetford
  • Cégep du Vieux Montréal
  • Cégep Édouard-Montpetit
  • Cégep Marie-Victorin
  • Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu
  • Champlain College Saint-Lambert
  • Collège Ahuntsic
  • Collège Jean-de-Brébeuf
  • Collège de la Garde côtière canadienne
  • Collège de Maisonneuve
  • Collège de Valleyfield
  • Collège Ellis
  • Collège international des Marcellines
  • Collège militaire royal de Saint-Jean
  • Collège O’Sullivan de Montréal
  • Collège Rosemont
  • Collège Salette
  • École de musique Vincent-d’Indy
  • École nationale d’aérotechnique
  • École supérieure des métiers artistiques
  • Institut de technologie agroalimentaire
  • Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec
  • Institut maritime du Québec
  • ISART Digital Montréal
  • La Cité
  • Vanier College

Formations universitaires

  • École de technologie supérieure
  • Faculté de médecine de l’Université Laval
  • Macdonald College
  • Université Concordia
  • Université d’Ottawa
  • Université de Sherbrooke
  • Université du Québec à Montréal

Organismes, programmes et autres établissements liés à la formation

  • AFS Interculture Canada
  • ASSE – International student exchange programs
  • Comité sectoriel de main-d’œuvre de l’industrie des plastiques et des composites
  • Comité sectoriel de main-d’œuvre des communications graphiques du Québec
  • Comité sectoriel de main-d’œuvre des services automobiles
  • Comité sectoriel de main-d’œuvre en transformation alimentaire
  • Ordre des comptables professionnels agréés du Québec
  • Ordre des ingénieurs du Québec
  • Pharmabio Développement
  • Programme Explore
  • Pros de l’assurance
  • SDEM SEMO Montérégie
  • YMCA
Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

  • Centre d’entrepreneuriat des Grandes-Seigneuries
  • Centre de formation générale des adultes du Goéland
  • Centre de formation générale des adultes L’Accore
  • Conseillers en orientation
  • Formation générale des jeunes
  • Francisation
  • Reconnaissance des acquis et des compétences (RAC)
  • Service aux entreprises
  • Services d’Accueil, de Référence, de Conseil et d’Accompagnement (SARCA)

Couverture-Facebook-ta-voie-ton-avenir-V2

EMPLOIS : Direction d’école ou de centre à la CSDGS

La Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) souhaite renouveler sa banque de candidats et de candidates afin de pourvoir de futurs postes à la direction d’une école ou d’un centre sur son territoire.

Exigences

  • Baccalauréat en sciences de l’éducation ou diplôme universitaire de premier cycle dans un champ d’études approprié sanctionnant un programme d’études universitaires d’une durée minimale de trois années ou occuper un emploi de hors cadre ou de cadre, à l’exception de celui de gérant, dans une commission scolaire
  • Cinq années d’expérience à un emploi d’enseignant ou de professionnel non enseignant
  • Autorisation permanente d’enseigner délivrée par le ministre
  • Obligation de débuter un programme d’études universitaires de deuxième cycle et de terminer ce programme dans les cinq années qui suivent l’affectation

Rémunération

Les conditions d’emploi ainsi que la rémunération sont conformes à celles stipulées dans le Règlement déterminant certaines conditions de travail des cadres des commissions scolaires. Les personnes sélectionnées seront assujetties à une probation d’une année.

Séance d’information

Une séance d’information aura lieu le 22 janvier 2019 à 17 h au Centre administratif La Citière, au 50, boulevard Taschereau, 2e étage, La Prairie. Veuillez confirmer votre présence par courriel à nadeau.b.nathalie@csdgs.qc.ca d’ici le 21 janvier 2019 à 16 h.

POUR POSER VOTRE CANDIDATURE

Vous devez assister à la séance d’information du 22 janvier 2019. 

La CSDGS est engagée dans un programme d’accès à l’égalité en emploi et invite les femmes, les membres des minorités visibles, les membres des minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature.

La CSDGS remercie tous les candidats et les candidates de leur intérêt, mais ne communiquera qu’avec les personnes retenues.

Aucun accusé de réception ne sera émis.

Palmarès des commissions scolaires : La CSDGS dénonce la méthode de calcul utilisée par Le Journal de Québec

Il n’est pas dans les habitudes de la Commission scolaire des Grandes‑Seigneuries (CSDGS) de commenter le Bulletin des écoles secondaires du Québec réalisé annuellement par l’Institut Fraser ni l’utilisation de ces données par Le Journal de Québec pour produire le Palmarès des commissions scolaires. Cependant, à la lecture de la plus récente édition de ce Palmarès, publiée la fin de semaine dernière par Le Journal de Québec, la CSDGS ne peut que dénoncer la méthode de calcul utilisée pour la présentation des données concernant le classement des commissions scolaires.

Pour la CSDGS, il est clair que les données provenant du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), d’abord traitées par l’Institut Fraser, sont bonnes. Par contre, et c’est là où le bât blesse, la CSDGS dénonce la méthode de traitement de ces données par Le Journal de Québec qui induit les parents en erreur quant au classement des commissions scolaires.

Mêmes données, constats différents

Ayant le souci d’ajuster ses interventions pour assurer la réussite du plus grand nombre d’élèves, la CSDGS se fait un devoir d’utiliser les données pour monitorer les résultats de ses élèves. Cependant, il importe que les données soient utilisées de façon rigoureuse et cohérente.

Les diagrammes ci-dessous permettent de mettre en perspective la réussite des élèves de la CSDGS par rapport au Palmarès des commissions scolaires publié par Le Journal de Québec. Ils présentent les mêmes données que celles utilisées par Le Journal de Québec pour produire son Palmarès des commissions scolaires, mais les constats sont fort différents. À la lumière de ces données, le classement de la CSDGS est largement supérieur à celui présenté dans le Palmarès dudit journal.

« En effet, à l’inverse du Palmarès des commissions scolaires publié par Le Journal de Québec qui place la CSDGS dans les pires commissions scolaires du Québec, on constate que les résultats moyens de nos élèves aux épreuves ministérielles dans quatre des cinq matières analysées se situent dans la moyenne ou au-dessus de la moyenne des écoles secondaires de la Montérégie et de la province. Ainsi, il n’est pas acceptable pour la CSDGS que le Palmarès soit présenté de la sorte parce que, dans les faits, la réalité est tout autre! », a affirmé la présidente de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs, à la lecture des résultats du Palmarès.

« Pour la CSDGS, “Leur réussite, notre passion!”, n’est pas qu’un slogan. Il est le reflet d’une manière de travailler éprouvée : le souci constant de placer l’élève au cœur de nos priorités en travaillant à l’amélioration continue de nos pratiques et façons de faire. Une manière orientée par l’équité des chances de chacun. », d’ajouter madame Kerneïs.

Or, ce que présente Le Journal de Québec, c’est une simple moyenne des cotes des écoles, sans égard aux proportions du nombre d’élèves dans chacune des écoles et sans égard aux caractéristiques propres à chacun des milieux.

« La présentation de ces données, en plus d’induire en erreur au sujet de notre performance, fait fi des grandes orientations qui guident notre organisation quant à l’équité, les efforts consentis et la distribution des ressources pour répondre aux besoins particuliers des élèves, plaçant l’élève au premier rang des priorités. Les raccourcis effectués en servant ce type de palmarès à la population sont non seulement indigestes, ils ne passent pas! La méthode de calcul utilisée par Le Journal de Québec est erronée, positionne mal la CSDGS et n’est pas fidèle à la réalité!  Autant de raisons importantes pour nous de dénoncer celle-ci », a martelé madame Kerneïs. Elle ajoute : « Assez, c’est assez! Depuis trop longtemps, les données de l’Institut Fraser sont mal utilisées par Le Journal de Québec et induisent les lecteurs en erreur! Nous nous faisons le devoir de dénoncer cette situation irritante. »

Comme toujours, la CSDGS souhaite mettre de l’avant les efforts de ses équipes eu égard à la réussite de ses élèves et de l’égalité des chances de son approche, deux orientations fondamentales qui guident son action. Fruit du travail collaboratif des membres de son personnel, des parents et de la communauté, cette constance donne des résultats puisque la réussite des élèves de la CSDGS ne cesse de progresser!

Tous les jours, les membres du personnel de la CSDGS contribuent à la réussite et à la persévérance scolaire et sociale des élèves, jeunes et adultes, en les encourageant par leurs paroles, leurs gestes et leurs actions. Toutes les initiatives et tous les projets des écoles et des centres sont pensés, organisés et mis en place afin que les élèves puissent atteindre leur plein potentiel.

Cette façon de faire se poursuivra d’ailleurs dans les prochaines années par la mise en œuvre du Plan d’engagement vers la réussite (PEVR) 2018-2022 de la CSDGS, qui s’inscrit en continuité avec le travail effectué par les différentes équipes de la CSDGS au fil des ans, afin que chaque élève puisse atteindre son plein potentiel. Pour l’atteinte des résultats escomptés en lien avec le PEVR, les membres du personnel se sont engagés à être des modèles bienveillants, à travailler en collaboration et à reconnaître chaque élève en valorisant ses bons coups. « Leur réussite, notre passion! », le slogan de ce document qui présente les orientations, axes d’intervention et objectifs de la CSDGS pour les quatre prochaines années, prend ainsi tout son sens! Pour consulter le PEVR, visitez le csdgs.qc.cs/PEVR.