La classe flexible de l’école primaire Jean-XXIII fait des heureux!

La classe flexible de l’école primaire Jean-XXIII fait des heureux!

Nouveauté cette année à l’école primaire Jean-XXIII à La Prairie : Les élèves de Mme Nathalie Casista ont commencé leur année scolaire dans une classe d’aménagement flexible. Mme Casista enseigne au groupe multiâge du 3e cycle (5e et 6e années) depuis 18 ans.

Qu’est-ce que l’aménagement flexible?

Munie de technologies récentes, la classe flexible comprend des ordinateurs portables, des tablettes et un écran interactif. Dans la classe de Mme Nathalie, il y a également un tapis, des chaises, un sofa, des poufs, un vélo pupitre, des coussins, des caisses de lait, des fauteuils avec un ballon de stabilité, un banc pilier, une chaise berçante, des chaises coussins, des chaises de plancher Ray-Lax, etc.

« La classe flexible diffère de celles que nous connaissons! On y retrouve des élèves travaillant par terre avec leur ordinateur, debout à une table ou même assis sur une chaise avec un ballon de stabilité à écouter attentivement », spécifie la directrice de l’école à ce moment, madame Suzanne Gonsalves.

Selon elle et l’enseignante, l’aménagement flexible permet de favoriser l’attention des élèves et de s’adapter à leurs besoins. « Donner plus de flexibilité et de liberté à l’élève concernant sa position augmente sa capacité à retenir l’information et améliore son attitude et son comportement, ce qui a pour effet d’augmenter ses résultats scolaires », explique Mme Gonsalves.

Témoignages d’élèves

–      Myriam D. : « Quand je suis entrée dans la classe cette année, j’avais l’impression d’entrer dans une cabane secrète au lieu d’une classe. »

–      Zakary G. : « J’étais dans cette classe l’an passé et cette année, j’ai plus de place. C’est plus confortable! J’aime choisir ma place et j’ai hâte d’arriver à l’école le matin! »

–      Logan B. : « Je suis un sportif et j’ai beaucoup d’énergie. L’aménagement m’aide à mieux me concentrer. Ce n’est pas seulement flexible à cause des meubles, mais aussi pour le travail. C’est une nouvelle façon de faire. On a une liste de travaux et on peut faire des choix. On est beaucoup plus autonome! »

–      Roméo T. : « Quand je suis entré dans la classe, j’étais vraiment surpris. J’apprends à faire de meilleurs choix dans mes tâches! »

–      Mégane Jérôme : « C’est un gros changement! J’aime le vélo pupitre, car ça m’aide à me concentrer. On est plus calme dans la classe. »

De son côté, l’enseignante doit faire preuve d’une excellente organisation et d’une très bonne gestion de classe. « Je tiens à féliciter Mme Casista qui a su innover pour la réussite de ses élèves », conclut Mme Gonsalves.

 

Photo classe flexible jean-xxiii 03

Photo classe flexible jean-xxiii 04

Photo classe flexible jean-xxiii 01

Photo classe flexible jean-xxiii 02

Yan England Crédit  Andréanne Gauthier pour google doc

Conférence de Yan England : dynamique, inspirant et généreux!

Plus de 400 élèves, parents et membres du personnel de la CSDGS ont assisté à la conférence de Yan England le 26 février à l’école de la Magdeleine à La Prairie, organisée par le comité Jeunes actifs dans le cadre du Défi Bougeons ensemble! de la CSDGS.

En plus d’être acteur, animateur, producteur, réalisateur et scénariste, Yan est un grand sportif. Dès son enfance, il faisait beaucoup de sports. Il a fait des compétitions de natation, de tennis et d’athlétisme tant au niveau provincial que national. Il fait maintenant des triathlons.

Lors de la conférence, il a parlé de la place qu’occupe le sport et les arts dans sa vie, de persévérance, de dépassement de soi et de confiance en soi.

Après la conférence, Yan a généreusement pris le temps de répondre à une foule de questions. Il s’est aussi fait demander des autographes et des photos! Une soirée émotive, intense et inspirante!

Photo Conférence Yan England 01

Photo Conférence Yan England 02

Photo Conférence Yan England 03

Photo Conférence Yan England 04

Photo Yan England 2018-01

Photo Yan England 2018-02

Photo Conférence Yan England 08

 

Félicitations au comité Environnement de l’école Gérin-Lajoie

Fort du succès obtenu avec la vente des costumes d’Halloween, le comité Environnement de l’école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay a récidivé avec l’organisation d’une vente d’articles d’hiver!

Le comité a sollicité la collaboration des parents de l’école afin de ramasser les dons d’articles d’hiver tels que patins, casques, luges, vêtements, etc. Grâce à la générosité de tous, l’école a réussi à récolter environ 45 articles divers.

D’une part, lors du Carnaval du 26 janvier dernier, les patins ont permis à plusieurs élèves de vivre une première expérience de patinage. Par la suite, en fin de journée le 31 janvier, tous les articles amassés ont été mis en vente à l’entrée du service de garde de l’école. Chaque article était vendu 5 $ et la somme recueillie a été offerte à l’organisme La rencontre Châteaugoise. De plus, les articles non vendus ont été remis au centre communautaire de Châteauguay.

Ces activités ont permis à tous les élèves, le personnel et les parents de souligner pleinement la thématique de l’année « Jeune héros généreux, fais de ton mieux ».

Image Gérin-Lajoie thématique 2018

Photo SAE assistance à la personnes âgée

Formation ouverte à la population : Assistance à la personne âgée

Le Service aux entreprises offre la formation populaire Assistance à la personne âgée.

Après cette formation de 11 semaines, les participants pourront, à partir d’un plan d’intervention, dispenser à des personnes âgées, des soins et des services d’assistance en rapport avec des maladies et des incapacités. Les participants exerceront leurs fonctions selon une approche globale et interagiront en équipe en vue de répondre aux besoins généraux de la clientèle. 

Pour en savoir plus sur le contenu du programme, les conditions d’admission, etc. >>

Assistance à la personne âgée 1_2 page février 2018

Investissements de 5,7 M$ pour la rénovation d’écoles de Châteauguay.

Investissements de 5,7 M$ pour la rénovation d’écoles de Châteauguay

Des investissements totalisant 5,7 millions de dollars pour la rénovation d’écoles de Châteauguay ont été annoncés le 16 février dernier à l’école Saint-Willibrord par M. Pierre Moreau, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, ministre responsable du Plan Nord, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et député de Châteauguay, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale, M. Sébastien Proulx.

Ces investissements permettront de financer 11 projets de rénovation à la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) et à la Commission scolaire New Frontiers (CSNF) qui seront exécutés au courant de l’été 2018 et qui visent à assurer le maintien en bon état et la réhabilitation d’écoles de la circonscription de Châteauguay.

Ces investissements seront répartis comme suit :

Commission scolaire Investissement Nombre de projets
des Grandes-Seigneuries 4 410 188 $ 8
New Frontiers 1 313 065 $ 3
Total 5 723 253 $ 11

 

Voici les six établissements de la CSDGS concernés par cette annonce :

  • École de la Rive
  • École Gérin-Lajoie
  • École Laberge
  • École Notre-Dame-de-l’Assomption
  • École Sainte-Clotilde
  • Centre d’éducation aux adultes L’Accore

 

Sur la photo ci-dessus, la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Marie-Louise Kerneïs, le député de Châteaguay, M. Pierre Moreau, le président du conseil des commissaires de la CSNF, M. David D’Aoust, ainsi que M. Michel Enault, conseiller municipal et représentant du maire de Châteauguay, M. Pierre-Paul Routier, sont entourés de représentants des deux commissions scolaires.

Photo de la 4e édition du Défi Bougeons ensemble!

Défi Bougeons ensemble! Fin du rabais le 22 février.

Pour une 5e année consécutive, la CSDGS invite les élèves, les parents, les membres du personnel et leurs familles à vivre une expérience de course ou de marche sur des parcours variant de 1 km à 10 km :

  • La 5e édition du Défi Bougeons ensemble! aura lieu le samedi 5 mai 2018 à Saint‑Constant.
  • Les inscriptions se tiennent jusqu’au 9 mars inclusivement.
  • En vous inscrivant d’ici le 22 février, vous pouvez bénéficier d’un rabais de 5 $ sur certains parcours.

Tous les détails se trouvent à cette adresse : www.csdgs.qc.ca/bougeonsensemble.

 

Les Journées de la persévérance scolaire soulignées à l'école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay.

Les Journées de la persévérance scolaire soulignées à la CSDGS

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, qui se déroulaient du 12 au 16 février, les écoles primaires, les écoles secondaires et les centres de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) ont fait vivre à leurs élèves, jeunes et adultes, une foule d’activités tout aussi inspirantes et motivantes les unes les autres!

Toute la semaine, mais également tous les jours de l’année scolaire, les membres du personnel des établissements et des services administratifs de la CSDGS ont contribué à la persévérance scolaire des élèves en les encourageant par leurs paroles, leurs gestes et leurs actions. Voici d’ailleurs quelques exemples des multiples initiatives et projets qui ont été mis en place pour continuer de faire de la persévérance scolaire l’une des priorités de la CSDGS.

Qui dit Jeux olympiques, dit Persévérance!

Des écoles ont fait le lien entre la persévérance et les Jeux olympiques qui se déroulent présentement à Pyeongchang.

À l’école primaire Jean-Leman à Candiac, tous les élèves ont participé à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de l’école, dont le but était de créer un engouement, un sentiment d’appartenance et une énergie positive pendant toute la durée des Jeux. Chaque classe a choisi de représenter un pays et des performances par groupe auront lieu du 21 au 28 février. Jeudi dernier, les élèves ont assisté à l’allumage de la Flamme du dépassement!

De son côté, l’équipe-école de l’école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay a organisé plusieurs activités en lien avec les Jeux olympiques afin de faire reconnaître la persévérance et les efforts des élèves. Dans un premier temps, deux vidéos ont été présentées pour démontrer toute la persévérance nécessaire pour se rendre jusqu’au Jeux olympiques. Par la suite, les élèves ont écrit et dessiné sur une flamme un moment où ils ont persévéré et réussi à l’école, à la maison ou dans leurs loisirs. Toutes les flammes ont été collées autour des anneaux olympiques du Mur de la persévérance. Le résultat est spectaculaire comme le démontre ces photos.

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-01

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-02

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-03

 

Courrier, Tableau et Escalier de la persévérance

À l’école secondaire de la Magdeleine à La Prairie, plusieurs projets ont été mis en place pour encourager les jeunes à persévérer, notamment :

  • Le Courrier de la persévérance a permis aux parents de s’exprimer en écrivant un message à leur enfant qui soulignait leurs efforts et leurs accomplissements. Plus de 600 lettres ont été distribuées aux élèves!
  • Des bandes de papier ont également été placées à l’avant des marches de l’Escalier de la persévérance, sur lesquelles les élèves pouvaient y lire des mots comme Persévérance et Succès chaque fois qu’ils montaient l’escalier.
  • Sur le Tableau de la persévérance, les enseignants ont quotidiennement souligné les efforts démontrés par les élèves. Les jeunes pouvaient ainsi voir leurs noms et les noms de leurs amis affichés dans le corridor comme illustré sur cette photo :

DeLaMagdeleine_Tableau_perseverance

 

 

Vélos-pupitres

La Caisse Desjardins des Moissons a profité des Journées de la persévérance scolaire pour remettre un vélo-pupitre à chaque école primaire se trouvant sur le territoire de la Caisse, ce qui représente un don d’une valeur de plus de 1 800 $.

Ainsi, les édifices Saint-Édouard, Saint-Michel-Archange, Sainte-Clotilde, Saint-Viateur et Clotilde-Raymond ont chacun reçu ce bel outil supplémentaire qui permet aux enseignants de continuer d’accompagner et de soutenir dans leur persévérance et leur réussite des jeunes ayant besoin de bouger.

Vélo-pupitre_Saint-Édouard02

Lucas Oligny, élève à l’école Saint-Édouard, entouré de Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Claudette Bombardier, dirigeante de la Caisse des Moissons, Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, M. Maxime Dupré, directeur de l’école Saint-Édouard, et M. Étienne Fortin, enseignant.

Vélo-pupitre_Saint-Michel-Archange02

Léa, élève de l’école Saint-Michel-Archange, est entourée de Mme Isabelle Lessard, directrice de l’école Saint-Michel-Archange, Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, Mme Marie-France Lemieux, enseignante, Mme Diane Rémillard, dirigeante de la Caisse des Moissons, Mme Julie Bouthillier, présidente du conseil d’établissement, et Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire à la CSDGS.

Vélo-pupitre_Sainte-Clotilde02

Maddox, élève à l’école Sainte-Clotilde, est entouré de Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, M. Maxime Dupré, directeur de l’école Sainte-Clotilde, Mme Véronique Thibault, dirigeante de la Caisse des Moissons et membre du conseil d’établissement de l’école, et Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire à la CSDGS.

Vélo-pupitre_Saint-Viateur02

Mme Marie-Josée Lépine, directrice par intérim de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, Mme Célyne Prévost, directrice générale de la Caisse des Moissons, Mme Marie-Évè Demers, enseignante, et les élèves de la classe mixte 1re et 2e année de l’édifice Saint-Viateur.

Vélo-pupitre_Clotilde-Raymond02

Mme Michelle Beaudin, enseignante, Mme Marie-Josée Lépine, directrice par intérim de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, Mme Célyne Prévost, directrice générale de la Caisse des Moissons, et les élèves de la classe de Mme Michelle.

 

Vidéoclip sur la persévérance

Le conseil étudiant de l’école primaire Daigneau à Napierville, soutenu par leurs enseignants, ont composé une chanson sur le thème de la persévérance scolaire l’an dernier. La chanson, intitulée ICI, a été un engouement total et un événement tellement rassembleur que l’ensemble du personnel et des élèves de l’école ont décidé d’en faire un vidéoclip que vous pouvez visionner ci-dessous.

Par ailleurs, dans le cadre de son Programme Reconnaissance 2016-2017 et de sa Soirée Reconnaissance, qui s’est tenue en octobre 2017, la CSDGS a honoré des membres de son personnel, des élèves, des bénévoles, des partenaires et des projets qui contribuent de façon remarquable à la mission de la CSDGS, soit d’offrir à ses élèves, jeunes et adultes, des services éducatifs de qualité en plus de veiller à leur persévérance et à leur réussite scolaire et sociale. Le vidéoclip ICI a remporté le Grand Prix Reconnaissance 2016-2017 de la CSDGS dans la catégorie Persévérance scolaire. Voici une photo et les noms des personnes impliquées dans ce projet d’envergure!

Le Grand Prix Reconnaissance 2016-2017 de la CSDGS a été remporté par le comité du Vidéoclip ICI de l’école primaire Daigneau à Napierville.

Les lauréats Chantal Chevalier, Olivier Daubois, Sophie De Blois, Joël Prenovault et Jonathan Sénécal, enseignants, et les élèves Alyssia Barrière, Anabelle Boisvert, Julie Cayen, Lily Dalphond, Anna-Belle Meloche et Noahkym Sigouin, entourés de Suzanne Gaudette, commissaire et vice-présidente du comité exécutif, André Dugas, vice-président du conseil des commissaires, Kathlyn Morel, directrice générale, Cédric Fontaine, commissaire, Claudine Caron-Lavigueur, commissaire, et Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires.

 

La persévérance scolaire au cœur de la communauté de Napierville!

Toujours à l’école primaire Daigneau à Napierville, les élèves du conseil étudiant de cette année ont siégé à la salle du conseil municipal le 5 février dernier lors d’une séance extraordinaire. Afin de prévoir les activités des Journées de la persévérance scolaire, quatre résolutions ont été votées par les représentants des six classes du 3e cycle, soit Océane D’amico, Rosalie Campbell, Mélodie Monette, Noémie Hurtubise, William Laroche et Saskia Versailles.

  • Pour lancer la Semaine de la persévérance, les élèves ont été accueillis par une haie d’honneur composée de parents, de grands-parents et de membres de la communauté pour démontrer leur support et les encourager à persévérer.
  • Au cours de la semaine, les élèves ont élaboré l’équation de leur réussite, c’est-à-dire qu’ils ont déterminé les quatre facteurs qu’ils considèrent importants à leur réussite scolaire.
  • Les élèves de 5e secondaire de l’école voisine, l’école Louis-Cyr, ont écrit une lettre aux élèves de 6e année afin de leur raconter leur parcours au secondaire et leur faire part des éléments qui ont favorisé leur réussite.
  • Finalement, pour clôturer la semaine, un tournoi d’improvisation a eu lieu au chalet des loisirs de Napierville. Les groupes du 3e cycle se sont affrontés lors de parties amicales ayant pour thème la persévérance scolaire. Des parents étaient présents et ont participé au tournoi.
La persévérance scolaire au cœur de la communauté de Napierville!

Le conseil étudiant lors du conseil municipal, de gauche à droite : les élèves Océane D’amico, Rosalie Campbell, Geneviève Lamer (enseignante), William Laroche, Mélodie Monette, Sophie DeBlois (enseignante), Saskia Versailles et Noémie Hurtubise.

.

Ce ne sont là que quelques exemples des activités tenues dans les établissements de la CSDGS. Toutes les initiatives et tous les projets des écoles et des centres sont pensés, organisés et mis en place afin que les élèves puissent atteindre leur plein potentiel. À la CSDGS, la persévérance se vit au quotidien et elle est au cœur des priorités.

Foire du livre et du jeu recyclé à l’école Saint-Marc le 1er mars!

Foire du livre et du jeu recyclé à l’école Saint-Marc le 1er mars!

Encore une fois cette année, l’école primaire Saint-Marc à Candiac organise une foire du livre et du jeu recyclé afin de financer les activités de l’école.

Cette foire aura lieu le jeudi 1er mars prochain de 15 h à 20 h au gymnase de l’école Saint-Marc, située au 30, chemin Haendel à Candiac.

Bienvenue à tous, petits et grands!

Investissement de 4 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de Sanguinet.

Investissement de 4 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de Sanguinet

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : M. Alexandre Bleau, attaché politique du député de Sanguinet,
M. Alain Therrien, M. Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon, Mme Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi, Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec, Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, M. André Dugas, vice-président du conseil des commissaires de la CSDGS et commissaire de la circonscription 7 (une partie de Saint-Constant), Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire, M. Sylvain Petit, directeur général adjoint à la CSDGS, Mme Isabelle Villiard, directrice de l’école Jacques-Barclay, et Mme Sophie Dufault, directrice de l’école Jacques-Leber.

Pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements de la CSDGS dans la circonscription de Sanguinet, un investissement de 4 millions de dollars a été annoncé lundi dernier à l’école secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant.

L’annonce a été faite par Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, en présence de la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Marie-Louise Kerneïs.

Le soutien financier sera réparti comme suit :

Établissement Investissement
École primaire Jacques-Barclay à Saint-Mathieu 652 410 $
École primaire Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, édifice Clotilde-Raymond 209 702 $
École primaire Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, édifice Saint-Viateur 1 166 888 $
École secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant 1 706 890 $
École secondaire Pierre-Bédard à Saint-Rémi 315 291 $
TOTAL 2 109 557 $

 

Photo Annonce St-Constant 2018-02-12-Nicole Ménard

Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec.

Photo Annonce St-Constant 2018-02-12-MLK-b

Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS.

Un mémoire du conseil des commissaires concernant la réforme de la taxe scolaire

Reconnaissant les problématiques vécues actuellement au sujet de la taxe scolaire, les membres du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes‑Seigneuries (CSDGS) ont rédigé un mémoire répondant aux questionnements soulevés par le projet de loi no 166, Loi portant sur la réforme de la taxation scolaire, au moment des consultations de la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale. Le mémoire produit par le conseil des commissaires met en lumière les enjeux relatifs aux changements proposés.

Essentiellement, le mémoire, qui a été envoyé à l’Assemblée nationale dans le cadre de la consultation à l’égard du projet de loi no 166, propose des avenues afin d’éviter de fragiliser davantage le financement octroyé aux commissions scolaires. Pour les membres, la pérennité et la stabilité des ressources financières représentent les conditions gagnantes qui permettront d’atteindre les objectifs de réussite éducative des élèves, comme visés par le projet de loi. En outre, il importe à la CSDGS que le taux de taxe scolaire soit établi en fonction des impôts sur le revenu des contribuables tout en considérant la valeur imposable des propriétés, soit la taxe foncière. Selon les membres du conseil des commissaires, en permettant une plus grande considération de la valeur foncière, les écarts observés dans le cadre du projet de loi seraient réduits.

Ainsi, bien que le conseil des commissaires trouve louable l’idée du gouvernement du Québec de réfléchir à une réforme de la taxe scolaire, les membres se questionnent sur les bénéfices réels des changements qui pourraient s’opérer lors de l’adoption du projet de loi no 166, notamment à l’égard de la détermination du taux de taxe scolaire par région et des modalités de perception régionale et le suivi des activités de perception de la taxe scolaire.

« Pour nous, il est nécessaire d’assurer l’adéquation entre les besoins des élèves de notre commission scolaire et l’organisation des services que nous voulons mettre en place pour y répondre, et c’est dans cette optique que nous avons soumis notre mémoire au sujet du projet de loi no 166 », souligne la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs. « Pour prendre position, nous avons d’abord identifié cinq principes fondamentaux en vue d’une réforme de la taxe scolaire. Nous sommes conscients des irritants actuels et, pour les corriger, nous sommes d’avis qu’en respectant ces cinq principes, le projet de loi qui sera ultérieurement adopté atteindra plus facilement les objectifs. »

Les cinq principes à la base de la réflexion du conseil des commissaires

  • Il est essentiel de maintenir, pour chaque commission scolaire de la province, un niveau de ressources qui tient compte des caractéristiques de sa clientèle selon un principe d’équité et de subsidiarité.
  • Une portion des ressources allouées aux commissions scolaires doit provenir d’une taxation locale puisque l’éducation est un service public. Chaque contribuable doit participer, de façon proportionnelle à sa richesse foncière, à l’éducation au sein de sa communauté.
  • Les entreprises doivent maintenir le même niveau de contribution au financement de l’éducation de leur région.
  • Les revenus des commissions scolaires doivent continuer de provenir à la fois des impôts sur le revenu et, aussi, de la taxe foncière basée sur la richesse foncière.
  • Seuls des élus peuvent imposer et percevoir des taxes.

Pour consulter le mémoire produit par le conseil des commissaires, intitulé Principes de la réforme de la taxe scolaire, rendez-vous au : www.csdgs.qc.ca/avis-et-memoires.