Photo de la 4e édition du Défi Bougeons ensemble!

Défi Bougeons ensemble! Fin du rabais le 22 février.

Pour une 5e année consécutive, la CSDGS invite les élèves, les parents, les membres du personnel et leurs familles à vivre une expérience de course ou de marche sur des parcours variant de 1 km à 10 km :

  • La 5e édition du Défi Bougeons ensemble! aura lieu le samedi 5 mai 2018 à Saint‑Constant.
  • Les inscriptions se tiennent jusqu’au 9 mars inclusivement.
  • En vous inscrivant d’ici le 22 février, vous pouvez bénéficier d’un rabais de 5 $ sur certains parcours.

Tous les détails se trouvent à cette adresse : www.csdgs.qc.ca/bougeonsensemble.

 

Les Journées de la persévérance scolaire soulignées à l'école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay.

Les Journées de la persévérance scolaire soulignées à la CSDGS

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, qui se déroulaient du 12 au 16 février, les écoles primaires, les écoles secondaires et les centres de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) ont fait vivre à leurs élèves, jeunes et adultes, une foule d’activités tout aussi inspirantes et motivantes les unes les autres!

Toute la semaine, mais également tous les jours de l’année scolaire, les membres du personnel des établissements et des services administratifs de la CSDGS ont contribué à la persévérance scolaire des élèves en les encourageant par leurs paroles, leurs gestes et leurs actions. Voici d’ailleurs quelques exemples des multiples initiatives et projets qui ont été mis en place pour continuer de faire de la persévérance scolaire l’une des priorités de la CSDGS.

Qui dit Jeux olympiques, dit Persévérance!

Des écoles ont fait le lien entre la persévérance et les Jeux olympiques qui se déroulent présentement à Pyeongchang.

À l’école primaire Jean-Leman à Candiac, tous les élèves ont participé à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de l’école, dont le but était de créer un engouement, un sentiment d’appartenance et une énergie positive pendant toute la durée des Jeux. Chaque classe a choisi de représenter un pays et des performances par groupe auront lieu du 21 au 28 février. Jeudi dernier, les élèves ont assisté à l’allumage de la Flamme du dépassement!

De son côté, l’équipe-école de l’école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay a organisé plusieurs activités en lien avec les Jeux olympiques afin de faire reconnaître la persévérance et les efforts des élèves. Dans un premier temps, deux vidéos ont été présentées pour démontrer toute la persévérance nécessaire pour se rendre jusqu’au Jeux olympiques. Par la suite, les élèves ont écrit et dessiné sur une flamme un moment où ils ont persévéré et réussi à l’école, à la maison ou dans leurs loisirs. Toutes les flammes ont été collées autour des anneaux olympiques du Mur de la persévérance. Le résultat est spectaculaire comme le démontre ces photos.

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-01

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-02

Photo persévérance Gérin-Lajoie 2018-03

 

Courrier, Tableau et Escalier de la persévérance

À l’école secondaire de la Magdeleine à La Prairie, plusieurs projets ont été mis en place pour encourager les jeunes à persévérer, notamment :

  • Le Courrier de la persévérance a permis aux parents de s’exprimer en écrivant un message à leur enfant qui soulignait leurs efforts et leurs accomplissements. Plus de 600 lettres ont été distribuées aux élèves!
  • Sur le Tableau de la persévérance, les enseignants ont quotidiennement souligné les efforts démontrés par les élèves. Les jeunes pouvaient ainsi voir leurs noms et les noms de leurs amis affichés dans le corridor.
  • Des bandes de papier ont également été placées à l’avant des marches de l’Escalier de la persévérance, sur lesquelles les élèves pouvaient y lire des mots comme Persévérance et Succès chaque fois qu’ils montaient l’escalier.
  • La page Facebook de l’école, très populaire et vue par la majorité des élèves de l’école, affichait également ce bandeau et des messages de persévérance.

 

Vélos-pupitres

La Caisse Desjardins des Moissons a profité des Journées de la persévérance scolaire pour remettre un vélo-pupitre à chaque école primaire se trouvant sur le territoire de la Caisse, ce qui représente un don d’une valeur de plus de 1 800 $.

Ainsi, les édifices Saint-Édouard, Saint-Michel-Archange, Sainte-Clotilde, Saint-Viateur et Clotilde-Raymond ont chacun reçu ce bel outil supplémentaire qui permet aux enseignants de continuer d’accompagner et de soutenir dans leur persévérance et leur réussite des jeunes ayant besoin de bouger.

Vélo-pupitre_Saint-Édouard02

Lucas Oligny, élève à l’école Saint-Édouard, entouré de Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Claudette Bombardier, dirigeante de la Caisse des Moissons, Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, M. Maxime Dupré, directeur de l’école Saint-Édouard, et M. Étienne Fortin, enseignant.

Vélo-pupitre_Saint-Michel-Archange02

Léa, élève de l’école Saint-Michel-Archange, est entourée de Mme Isabelle Lessard, directrice de l’école Saint-Michel-Archange, Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, Mme Marie-France Lemieux, enseignante, Mme Diane Rémillard, dirigeante de la Caisse des Moissons, Mme Julie Bouthillier, présidente du conseil d’établissement, et Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire à la CSDGS.

Vélo-pupitre_Sainte-Clotilde02

Maddox, élève à l’école Sainte-Clotilde, est entouré de Mme Audrey Villiard, adjointe à la direction générale et vie-associative de la Caisse des Moissons, M. Maxime Dupré, directeur de l’école Sainte-Clotilde, Mme Véronique Thibault, dirigeante de la Caisse des Moissons et membre du conseil d’établissement de l’école, et Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire à la CSDGS.

Vélo-pupitre_Saint-Viateur02

Mme Marie-Josée Lépine, directrice par intérim de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, Mme Célyne Prévost, directrice générale de la Caisse des Moissons, Mme Marie-Évè Demers, enseignante, et les élèves de la classe mixte 1re et 2e année de l’édifice Saint-Viateur.

Vélo-pupitre_Clotilde-Raymond02

Mme Michelle Beaudin, enseignante, Mme Marie-Josée Lépine, directrice par intérim de l’école Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, Mme Célyne Prévost, directrice générale de la Caisse des Moissons, et les élèves de la classe de Mme Michelle.

 

Vidéoclip sur la persévérance

Le conseil étudiant de l’école primaire Daigneau à Napierville, soutenu par leurs enseignants, ont composé une chanson sur le thème de la persévérance scolaire l’an dernier. La chanson, intitulée ICI, a été un engouement total et un événement tellement rassembleur que l’ensemble du personnel et des élèves de l’école ont décidé d’en faire un vidéoclip que vous pouvez visionner ci-dessous.

Par ailleurs, dans le cadre de son Programme Reconnaissance 2016-2017 et de sa Soirée Reconnaissance, qui s’est tenue en octobre 2017, la CSDGS a honoré des membres de son personnel, des élèves, des bénévoles, des partenaires et des projets qui contribuent de façon remarquable à la mission de la CSDGS, soit d’offrir à ses élèves, jeunes et adultes, des services éducatifs de qualité en plus de veiller à leur persévérance et à leur réussite scolaire et sociale. Le vidéoclip ICI a remporté le Grand Prix Reconnaissance 2016-2017 de la CSDGS dans la catégorie Persévérance scolaire. Voici une photo et les noms des personnes impliquées dans ce projet d’envergure!

Le Grand Prix Reconnaissance 2016-2017 de la CSDGS a été remporté par le comité du Vidéoclip ICI de l’école primaire Daigneau à Napierville.

Les lauréats Chantal Chevalier, Olivier Daubois, Sophie De Blois, Joël Prenovault et Jonathan Sénécal, enseignants, et les élèves Alyssia Barrière, Anabelle Boisvert, Julie Cayen, Lily Dalphond, Anna-Belle Meloche et Noahkym Sigouin, entourés de Suzanne Gaudette, commissaire et vice-présidente du comité exécutif, André Dugas, vice-président du conseil des commissaires, Kathlyn Morel, directrice générale, Cédric Fontaine, commissaire, Claudine Caron-Lavigueur, commissaire, et Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires.

 

La persévérance scolaire au cœur de la communauté de Napierville!

Toujours à l’école primaire Daigneau à Napierville, les élèves du conseil étudiant de cette année ont siégé à la salle du conseil municipal le 5 février dernier lors d’une séance extraordinaire. Afin de prévoir les activités des Journées de la persévérance scolaire, quatre résolutions ont été votées par les représentants des six classes du 3e cycle, soit Océane D’amico, Rosalie Campbell, Mélodie Monette, Noémie Hurtubise, William Laroche et Saskia Versailles.

  • Pour lancer la Semaine de la persévérance, les élèves ont été accueillis par une haie d’honneur composée de parents, de grands-parents et de membres de la communauté pour démontrer leur support et les encourager à persévérer.
  • Au cours de la semaine, les élèves ont élaboré l’équation de leur réussite, c’est-à-dire qu’ils ont déterminé les quatre facteurs qu’ils considèrent importants à leur réussite scolaire.
  • Les élèves de 5e secondaire de l’école voisine, l’école Louis-Cyr, ont écrit une lettre aux élèves de 6e année afin de leur raconter leur parcours au secondaire et leur faire part des éléments qui ont favorisé leur réussite.
  • Finalement, pour clôturer la semaine, un tournoi d’improvisation a eu lieu au chalet des loisirs de Napierville. Les groupes du 3e cycle se sont affrontés lors de parties amicales ayant pour thème la persévérance scolaire. Des parents étaient présents et ont participé au tournoi.
La persévérance scolaire au cœur de la communauté de Napierville!

Le conseil étudiant lors du conseil municipal, de gauche à droite : les élèves Océane D’amico, Rosalie Campbell, Geneviève Lamer (enseignante), William Laroche, Mélodie Monette, Sophie DeBlois (enseignante), Saskia Versailles et Noémie Hurtubise.

.

Ce ne sont là que quelques exemples des activités tenues dans les établissements de la CSDGS. Toutes les initiatives et tous les projets des écoles et des centres sont pensés, organisés et mis en place afin que les élèves puissent atteindre leur plein potentiel. À la CSDGS, la persévérance se vit au quotidien et elle est au cœur des priorités.

Foire du livre et du jeu recyclé à l’école Saint-Marc le 1er mars!

Foire du livre et du jeu recyclé à l’école Saint-Marc le 1er mars!

Encore une fois cette année, l’école primaire Saint-Marc à Candiac organise une foire du livre et du jeu recyclé afin de financer les activités de l’école.

Cette foire aura lieu le jeudi 1er mars prochain de 15 h à 20 h au gymnase de l’école Saint-Marc, située au 30, chemin Haendel à Candiac.

Bienvenue à tous, petits et grands!

Investissement de 4 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de Sanguinet.

Investissement de 4 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de Sanguinet

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : M. Alexandre Bleau, attaché politique du député de Sanguinet,
M. Alain Therrien, M. Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon, Mme Sylvie Gagnon-Breton, mairesse de Saint-Rémi, Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec, Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, M. André Dugas, vice-président du conseil des commissaires de la CSDGS et commissaire de la circonscription 7 (une partie de Saint-Constant), Mme Claudine Caron-Lavigueur, commissaire, M. Sylvain Petit, directeur général adjoint à la CSDGS, Mme Isabelle Villiard, directrice de l’école Jacques-Barclay, et Mme Sophie Dufault, directrice de l’école Jacques-Leber.

Pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements de la CSDGS dans la circonscription de Sanguinet, un investissement de 4 millions de dollars a été annoncé lundi dernier à l’école secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant.

L’annonce a été faite par Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, en présence de la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Marie-Louise Kerneïs.

Le soutien financier sera réparti comme suit :

Établissement Investissement
École primaire Jacques-Barclay à Saint-Mathieu 652 410 $
École primaire Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, édifice Clotilde-Raymond 209 702 $
École primaire Saint-Viateur-Clotilde-Raymond, édifice Saint-Viateur 1 166 888 $
École secondaire Jacques-Leber à Saint-Constant 1 706 890 $
École secondaire Pierre-Bédard à Saint-Rémi 315 291 $
TOTAL 2 109 557 $

 

Photo Annonce St-Constant 2018-02-12-Nicole Ménard

Mme Nicole Ménard, députée de Laporte et whip en chef du gouvernement du Québec.

Photo Annonce St-Constant 2018-02-12-MLK-b

Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS.

Un mémoire du conseil des commissaires concernant la réforme de la taxe scolaire

Reconnaissant les problématiques vécues actuellement au sujet de la taxe scolaire, les membres du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes‑Seigneuries (CSDGS) ont rédigé un mémoire répondant aux questionnements soulevés par le projet de loi no 166, Loi portant sur la réforme de la taxation scolaire, au moment des consultations de la Commission de la culture et de l’éducation de l’Assemblée nationale. Le mémoire produit par le conseil des commissaires met en lumière les enjeux relatifs aux changements proposés.

Essentiellement, le mémoire, qui a été envoyé à l’Assemblée nationale dans le cadre de la consultation à l’égard du projet de loi no 166, propose des avenues afin d’éviter de fragiliser davantage le financement octroyé aux commissions scolaires. Pour les membres, la pérennité et la stabilité des ressources financières représentent les conditions gagnantes qui permettront d’atteindre les objectifs de réussite éducative des élèves, comme visés par le projet de loi. En outre, il importe à la CSDGS que le taux de taxe scolaire soit établi en fonction des impôts sur le revenu des contribuables tout en considérant la valeur imposable des propriétés, soit la taxe foncière. Selon les membres du conseil des commissaires, en permettant une plus grande considération de la valeur foncière, les écarts observés dans le cadre du projet de loi seraient réduits.

Ainsi, bien que le conseil des commissaires trouve louable l’idée du gouvernement du Québec de réfléchir à une réforme de la taxe scolaire, les membres se questionnent sur les bénéfices réels des changements qui pourraient s’opérer lors de l’adoption du projet de loi no 166, notamment à l’égard de la détermination du taux de taxe scolaire par région et des modalités de perception régionale et le suivi des activités de perception de la taxe scolaire.

« Pour nous, il est nécessaire d’assurer l’adéquation entre les besoins des élèves de notre commission scolaire et l’organisation des services que nous voulons mettre en place pour y répondre, et c’est dans cette optique que nous avons soumis notre mémoire au sujet du projet de loi no 166 », souligne la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs. « Pour prendre position, nous avons d’abord identifié cinq principes fondamentaux en vue d’une réforme de la taxe scolaire. Nous sommes conscients des irritants actuels et, pour les corriger, nous sommes d’avis qu’en respectant ces cinq principes, le projet de loi qui sera ultérieurement adopté atteindra plus facilement les objectifs. »

Les cinq principes à la base de la réflexion du conseil des commissaires

  • Il est essentiel de maintenir, pour chaque commission scolaire de la province, un niveau de ressources qui tient compte des caractéristiques de sa clientèle selon un principe d’équité et de subsidiarité.
  • Une portion des ressources allouées aux commissions scolaires doit provenir d’une taxation locale puisque l’éducation est un service public. Chaque contribuable doit participer, de façon proportionnelle à sa richesse foncière, à l’éducation au sein de sa communauté.
  • Les entreprises doivent maintenir le même niveau de contribution au financement de l’éducation de leur région.
  • Les revenus des commissions scolaires doivent continuer de provenir à la fois des impôts sur le revenu et, aussi, de la taxe foncière basée sur la richesse foncière.
  • Seuls des élus peuvent imposer et percevoir des taxes.

Pour consulter le mémoire produit par le conseil des commissaires, intitulé Principes de la réforme de la taxe scolaire, rendez-vous au : www.csdgs.qc.ca/avis-et-memoires.

La Montérégie mobilisée pour la réussite éducative des jeunes!

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, la CSDGS souligne l’évolution du taux de réussite de ses élèves

Tous les jours, les membres du personnel de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) contribuent à la persévérance scolaire des élèves, jeunes et adultes, en les encourageant par leurs paroles, leurs gestes et leurs actions. Toutes les initiatives et tous les projets des écoles et des centres sont pensés, organisés et mis en place afin que les élèves puissent atteindre leur plein potentiel. À la CSDGS, la persévérance se vit au quotidien et elle est au cœur des priorités.

D’ailleurs, les membres du conseil des commissaires de la CSDGS profitent des Journées de la persévérance scolaire, qui se déroulent cette année du 12 au 16 février, pour mettre en lumière les effets de la persévérance, entre autres, par le biais de l’évolution du taux de réussite des élèves de 4e et de 5e secondaire aux épreuves uniques du mois de juin.

Pour voir les résultats >>

À la lumière de ces résultats, la présidente du conseil des commissaires et du comité exécutif de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs se réjouit : « Il est essentiel pour nous de présenter cette évolution de notre taux de réussite. Force est d’admettre que les résultats de nos élèves sont autant de données objectives de la situation de notre commission scolaire quant à la réussite et la persévérance scolaires. Le taux de réussite aux épreuves ministérielles de la CSDGS s’est amélioré. On note même une augmentation significative entre l’année 2015 et 2016 avec plus de 6,2 points de pourcentage! Sans oublier que pour l’année 2016, le taux de réussite de la CSDGS est supérieur à celui de la région, mais aussi à celui de la province! »

La CSDGS a fait l’exercice de comparer les résultats obtenus aux épreuves ministérielles par les élèves de 4e et 5e secondaire, à ceux de ces mêmes élèves, mais incluant toutes les sessions d’une même année scolaire. Les résultats sont encore plus éclatants.

Pour voir les résultats >>

Depuis de nombreuses années, la CSDGS travaille à améliorer la réussite des élèves et à faire jaillir cette petite flamme qui leur permettra de persévérer tout au long de leur parcours scolaire. Les données présentées aujourd’hui par la CSDGS permettent de valoriser l’apport de toutes les équipes-écoles à l’amélioration du taux de réussite de ses élèves et de présenter tout le chemin parcouru par la CSDGS au fil des années.

Le gouvernement investit plus de 2 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de La Prairie.

Le gouvernement investit plus de 2 M$ pour rénover des écoles de la circonscription de La Prairie

Sur la photo ci-dessus, de gauche à droite : M. Patrick Pépin, directeur adjoint par intérim à l’école Fernand-Seguin, M. Michel Blackburn, directeur de l’école Saint-François-Xavier, Mme Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, M. Richard Merlini, député de La Prairie, Mme Taïga Waelput-Lavallée, directrice de l’école Fernand-Seguin, Mme Nancy Guitard, directrice adjointe à l’école de la Magdeleine, et M. François Jannelle, directeur général adjoint à la CSDGS.

Pour assurer le maintien en bon état et la réhabilitation des établissements de la CSDGS dans la circonscription de La Prairie, un investissement de plus de 2 millions de dollars a été annoncé par le député provincial de La Prairie, M. Richard Merlini, au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx.

L’annonce a eu lieu le 9 février dernier à l’école secondaire Saint-François-Xavier à La Prairie, en présence de la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Marie-Louise Kerneïs, et du directeur de l’école, M. Michel Blackburn.

Le soutien financier sera réparti comme suit :

Établissement Investissement
École primaire des Moussaillons-et-de-la-Traversée à Saint-Philippe, édifice des Moussaillons 240 000 $
École primaire Jean-XXIII à La Prairie 245 369 $
École secondaire Fernand-Seguin à Candiac 214 830 $
École secondaire Saint-François-Xavier à La Prairie 280 000 $
École secondaire de la Magdeleine à La Prairie 1 129 358 $
TOTAL 2 109 557 $

 

Photo Annonce La Prairie 2018-02-09-Richard Merlini02

Le député provincial de la circonscription de La Prairie, M. Richard Merlini.

Photo Annonce La Prairie 2018-02-09-MLK02

La présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, Mme Marie-Louise Kerneïs.

Photo Annonce La Prairie 2018-02-09-Michel Blackburn02

Le directeur de l’école Saint-François-Xavier, M. Michel Blackburn.

 

La Montérégie mobilisée pour la réussite éducative des jeunes!

La Montérégie mobilisée pour la réussite éducative des jeunes!

Dans le cadre des Journées de la persévérance scolaire, qui se déroulent cette année du 12 au 16 février 2018, les commissions scolaires de la Montérégie sont fières d’annoncer la création de l’Instance régionale de concertation en persévérance scolaire et réussite éducative de la Montérégie (IRCM).

L’IRCM a pour mission de mobiliser les communautés pour favoriser la persévérance scolaire et la réussite éducative des jeunes par le développement d’initiatives concertées. Grâce au partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES) et les 11 commissions scolaires de la Montérégie, dont la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), l’IRCM soutient actuellement plus d’une centaine de projets qui favorisent la persévérance scolaire ainsi que l’intérêt des enfants, des jeunes et de leur famille pour la lecture et les livres.

« Plusieurs études ont démontré que la motivation pour la lecture est un prédicateur important de la réussite scolaire. Les parents, les bibliothèques municipales, les services de garde et les organismes communautaires peuvent tous contribuer à encourager la lecture chez les enfants et les jeunes », a déclaré Mme Hélène Roberge, élue récemment à la présidence de l’IRCM, également présidente de la Commission scolaire des Patriotes. « L’IRCM et ses partenaires poursuivront leurs actions en littératie au cours de la prochaine année, mais souhaitent élargir la mobilisation sur d’autres déterminants de la persévérance scolaire en ayant une attention particulière pour les populations en situation de vulnérabilité. »

Vos gestes, un + pour leur réussite…

Depuis 12 ans, les Journées de la persévérance scolaire rappellent chaque année aux élèves, aux parents, au personnel du réseau scolaire, aux employeurs et à l’ensemble des acteurs nationaux et régionaux de la communauté qu’ils sont tous indispensables et qu’ils ont un rôle à jouer concernant la persévérance scolaire des élèves, jeunes et adultes.

Cette année, les Journées de la persévérance scolaire se déroulent sur le nouveau thème « Vos gestes, un + pour leur réussite ». Parce qu’il existe une multitude de gestes à la portée de chacun qui représente l’équation pouvant faire une réelle différence dans la réussite éducative d’une personne, du début de sa vie jusqu’à l’âge adulte. Chacun peut poser des gestes qui représenteront des « + » pour la persévérance scolaire et la réussite éducative du jeune aux différentes étapes de sa vie.

Les Journées de la persévérance scolaire sont rendues possibles grâce au soutien financier du MEES et de la Fondation Lucie et André Chagnon.

À propos de l’Instance régionale de concertation en persévérance scolaire et réussite éducative de la Montérégie (IRCM)

L’IRCM a été officiellement constituée le 16 novembre 2017. Ses membres sont les 11 commissions scolaires de la Montérégie. Le conseil d’administration (CA) est actuellement composé de cinq représentants scolaires. Compte tenu de la diversité de son territoire, tant par son étendue que par les spécificités de sa population, l’IRCM se déploie autour de quatre sous-territoires concertés : l’agglomération de Longueuil, la Montérégie-Est, la Montérégie-Ouest et Vaudreuil-Soulanges.

En concertation avec le MEES, les commissions scolaires de la Montérégie et leurs partenaires des sous-territoires, le CA assurera, au cours des prochains mois, le début des opérations de l’IRCM et déterminera son modèle de gouvernance ainsi que ses priorités.

Photo du chantier de l'école spécialisée à Châteauguay (8 février 2018)

Nouvelle page Web : Info-Travaux

Depuis le début de l’année 2017-2018, la CSDGS a reçu plusieurs excellentes nouvelles au sujet d’investissements, d’agrandissements et de constructions sur son territoire et d’autres annonces sont prévues d’ici la fin de l’année.

Pour suivre le fil des travaux et des chantiers, vous pouvez consulter une nouvelle page du site Web intitulée Info-Travaux à cette adresse : csdgs.qc.ca/info-travaux.

La CSDGS a son équipe « coup de cœur » au Grand Défi Pierre Lavoie!

La CSDGS a son équipe « coup de cœur » au Grand Défi Pierre Lavoie

Le Grand Défi Pierre Lavoie (GDPL) a sélectionné l’équipe de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) parmi ses trois équipes « coup de cœur » au Québec! Ainsi, l’équipe de la CSDGS composée de cinq cyclistes participera à la 10e édition du 1 000 KM du 14 au 17 juin prochain.

En plus de relever le défi du 1 000 KM, l’équipe de la CSDGS parrainera une école! L’équipe s’engage donc, d’une part, à amasser et remettre 11 000 $ à la Fondation du GDPL pour appuyer la recherche sur les maladies héréditaires orphelines et pour soutenir de nombreux projets en lien avec l’intégration des activités physiques dans nos écoles. D’autre part, l’équipe souhaite remettre toute somme excédentaire à l’école qui sera parrainée pour soutenir une initiative visant la promotion des saines habitudes de vie.

La CSDGS est fière d’être représentée par : Chantal Deslauriers, directrice de l’école primaire de la Rive à Châteauguay, Lina Ouimet, directrice de l’école primaire Saint-Joseph à Mercier, Suzanne Gonsalves, directrice adjointe de l’école primaire de la Petite-Gare à La Prairie, Édith Montpetit, conseillère pédagogique en éducation physique et à la santé aux Services éducatifs de la CSDGS, et Maryse Girard, directrice de l’école secondaire Pierre-Bédard à Saint-Rémi.

Comment encourager l’équipe?

Au-delà du défi physique et moral, l’équipe de la CSDGS a besoin de support financier pour atteindre son but et remplir sa noble mission. Pour soutenir l’équipe de la CSDGS, vous pouvez faire un don sur le site Web du GDPL à cette adresse : www.legdpl.com/le-1000-km/don-a-une-equipe.

Si vous avez une entreprise et que vous souhaitez commanditer l’équipe de la CSDGS à titre de partenaire, nous vous invitons à communiquer avec Maryse Girard à : girard.maryse@csdgs.qc.ca.

L’équipe « coup de cœur » de la CSDGS vous remercie à l’avance de votre généreuse contribution.

Sur la photo en manchette, l’équipe « coup de cœur » est entourée des membres de la Direction générale de la CSDGS : François Jannelle, directeur général adjoint, Sylvain Petit, directeur général adjoint, Kathlyn Morel, directrice générale, et Daniel Bouthillette, directeur général adjoint, responsable de l’organisation scolaire, des ressources matérielles et responsable de l’observation des règles contractuelles.