Trois écoles gagnantes à l’activité Top Chrono : lecture!

Dans le cadre de la Semaine de la littérature, qui se tenait en février 2016, la CSDGS a invité ses 38 écoles primaires à participer à l’activité Top chrono : lecture!

Quelque part dans la journée du vendredi 12 février, les enseignants et les élèves des écoles primaires participantes devaient s’arrêter pour faire une pause lecture de 15 minutes et, ainsi, courir la chance de remporter un prix de 500 $ offert par la MRC Roussillon ou l’un des deux prix de 250 $ offerts par le comité culturel de la CSDGS.

Les écoles gagnantes ont remporté un chèque-cadeau destiné à l’achat de livres jeunesse :

  • École Vinet-Souligny à Saint-Constant : 500 $
  • École des Bourlingueurs à Sainte-Catherine : 250 $
  • École Saint-Bernard à Saint-Bernard-de-Lacolle : 250 $

L’activité a été organisée, en partenariat, par le comité culturel de la CSDGS, la MRC Roussillon, la librairie Larico, le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie et l’Association des haltes-garderies communautaires de la région pour promouvoir le plaisir de la lecture chez les jeunes.

Projet P'Artscours présenté par les élèves de l'école primaire Piché-Dufrost à Saint-Constant pour prévenir l'intimidation à l'école.

Les élèves de l’école Piché-Dufrost présentent un projet artistique hors du commun!

Les élèves de l’école primaire Piché-Dufrost à Saint-Constant ont présenté le projet « P’ARTSCOURS »,
le 27 janvier 2016, un projet qu’ils ont réalisé en équipe et qui jumelait l’art dramatique, l’art plastique et la danse!

Épaulés par monsieur Martin Mc Neil, enseignant du groupe 510, madame Maryse Desjardins, enseignante de la danse, madame Louise De Beaumont, enseignante en art dramatique, ainsi que par la directrice adjointe de l’école, madame Emmanuelle Dagenais, les élèves de 5e année du profil Concentration interdisciplinaire en arts ont choisi de réaliser leur projet en visant la prévention de l’intimidation et de la violence tout en jumelant la danse, le jeu théâtral et l’art visuel. « Ils ont fait un super travail d’équipe et la qualité de leur interprétation ont mis leur talent et le sujet à l’avant-plan pour ainsi passer un message positif de respect et de non-violence. Nous les félicitons et nous sommes très fiers d’eux », a résumé madame Dagenais après la représentation.

piché-isolement

L’isolement

Projet Parts'cours présenté par les élèves de l'école primaire Piché-Dufrost pour prévenir l'intimidation à l'école : Les rumeurs

Les rumeurs et l’exclusion