Plan du site | Pour nous joindre | Recherche:

Actualités / Événements
Quoi de neuf? 
Archives (printemps 2015) 
Archives (hiver 2014-2015) 
Archives (été-automne 2014) 
Archives (printemps 2014) 
Archives (hiver 2013-2014) 
Archives (automne 2013) 
Activités des services de garde 
Semaine des services de garde en milieu scolaire 
Semaine nationale de la santé mentale 
Semaine du personnel de soutien 
Semaine de l'action bénévole 
Semaine des enseignantes et des enseignants 
Semaine des professionnelles et professionnels de l'éducation 
Semaine québécoise des directions d'établissements scolaires 
Programme Reconnaissance 
Métiers en vedette 
Semaine québécoise des adultes en formation 

Quoi de neuf?

 

 

Si vous cherchez une actualité qui ne se trouve pas dans le fil de nouvelles ci-dessous, consultez notre page contenant tous les communiqués de presse de la CSDGS à l'adresse : www.csdgs.qc.ca/communiques

 

 

 

 

La CSDGS souhaite une très belle rentrée scolaire à tous ses élèves et à tout le personnel de ses 55 établissements!

 

 

 

 

  

 

 

 

Pour une rentrée scolaire sécuritaire : voici quelques règles de sécurité à revoir avec vos enfants...

 

Dans quelques jours, des dizaines de milliers de jeunes enfants retourneront sur les bancs d’école. Afin d’assurer une rentrée scolaire sécuritaire pour tous ces élèves, Enfant-Retour Québec invite les parents à revoir des règles de sécurité avec leurs enfants.

 

Consultez le communiqué publié par Enfant-Retour Québec >>

 

 

 

 

 

 

 

 

La CSDGS obtient le financement pour construire une nouvelle école primaire

 

 

La Prairie, le 13 août 2015 – La présidente du conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), madame Marie-Louise Kerneïs, tient à remercier chaleureusement le ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, monsieur François Blais, d’accorder une subvention de 12 638 589 $ pour la construction d’une nouvelle école primaire qui accueillera des élèves des municipalités de Saint-Mathieu et de Saint-Philippe.

 

Cette nouvelle école située à Saint-Philippe comptera 3 locaux pour le préscolaire, 18 locaux pour le primaire, un gymnase double et des locaux de service. Elle sera construite sur un terrain appartenant à la CSDGS situé à côté de l’école primaire des Moussaillons. Rappelons que ce terrain a été retenu par la CSDGS afin de répondre rapidement aux besoins criants d’espace additionnel pour les deux municipalités.   

 

« Nous sommes très heureux que la construction de cette nouvelle école commence cet automne puisqu’elle pourra accueillir ses premiers élèves dès la rentrée scolaire 2016 », s’est réjouie madame Marie-Louise Kerneïs. « Bien qu’elle sera située à Saint-Philippe, cette belle école primaire tiendra compte des besoins et des caractéristiques des deux milieux d’où proviendront les élèves. L’organisation scolaire sera analysée en conséquence, toujours en gardant en tête un objectif d’harmonisation. À partir de maintenant, tous les services administratifs de la CSDGS se mobiliseront afin d’offrir des services de qualité aux élèves dès septembre 2016 », a conclu madame Kerneïs.

 

La CSDGS tient à remercier l’ensemble des intervenants dans ce dossier pour leur compréhension des enjeux liés à la construction d’une nouvelle école primaire pour les élèves de Saint-Mathieu et de Saint-Philippe et pour leur grande collaboration. 

 

 

 

 

Le député de La Prairie, monsieur Richard Merlini, et la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs, lors de la conférence de presse tenue à l'école des Moussaillons à Saint-Philippe le 13 août 2015.

 

 

Photo prise avec les dignitaires présents à la conférence de presse à l'école des Moussaillons à Saint-Philippe le 13 août 2015.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À compter du lundi 10 août, selon les divers secteurs, la CSDGS souhaite une très bonne rentrée scolaire aux élèves de ses centres de formation professionnelle et de ses centres de formation générale des adultes!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La CSDGS souhaite à tous ses élèves et les membres de son personnel de très belles vacances!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux élèves de la CSDGS remportent un prix national au concours Chapeau, les filles!

 

Deux élèves en Charpenterie-menuiserie de l’École de formation professionnelle de Châteauguay ont été honorées à l’Assemblée nationale le 22 juin dernier dans le cadre du 19e gala national du concours Chapeau, les filles! 

 

Kim Santoire a remporté le prix « Métier de la construction » et Ariane Grenier a remporté le prix « Entrepreneure de construction ». Chacune des deux filles a reçu une bourse de la Commission de la construction du Québec d’une valeur de 2 000 $. 

 

Au total, 56 femmes venant de toutes les régions du Québec ont été honorées pour avoir choisi d'exercer un métier traditionnellement masculin. 

 

Chapeau, Kim et Ariane!

 

 

 

De gauche à droite : Madame Diane Lemieux, présidente-directrice générale de la Commission de la construction du Québec, et les lauréates de la CSDGS, Kim Santoire et Ariane Grenier.

 

(Crédit photo : Brigitte Thériault)

 

 

 

 

 

 

 

Une élève de l’école primaire Notre-Dame-de-l’Assomption remporte la 1re position d’un important concours littéraire!

 

L’élève de 5e année de l’école Notre-Dame-de-l’Assomption à Châteauguay, Lory-Jade Sorel, a remporté la 1re position du concours littéraire annuel de l'Aide internationale pour l'enfance (AIPE). 

 

Le thème du concours 2015 était « Nous connaissons tous quelqu'un qui nous inspire à bâtir un monde meilleur. Qui est ton modèle et pourquoi? ». Lory-Jade a écrit un texte sur le fondateur de la Croix-Rouge, monsieur Henri Dunant.

 

Pour cette 7e édition du concours littéraire, l'AIPE a reçu un nombre record de textes, en français et en anglais, provenant du Québec, de l’Alberta, de l’Haïti et du Cameroun. Les textes des participants étant tous réfléchis et touchants, les juges ont dû délibérer plusieurs heures pour élire les textes gagnants.

 

Voici le texte soumis par Lory-Jade :

 

« Qui est mon modèle et pourquoi?

 

Mon modèle est Henri Dunant, le fondateur de la Croix Rouge. Il est né sous le nom de Jean-Henri Dunant le 8 mai 1828 à Genève  et mort le 30 octobre 1910 à Heiden.  Il a reçu le prix Nobel de la paix en 1901. Il est mon modèle parce qu’il ne prenait pas le temps de regarder la couleur de la peau du patient ou le pays d’où il venait. Il le soignait parce que tout le monde est un humain et ses valeurs sont la santé, la paix et l’entraide. Il aidait lors des catastrophes naturelles ou des guerres.

 

Henri Dunant et moi aimons aider les autres et n’aimons pas la guerre. Il était généreux, car il ne demandait rien en échange. Il était serviable et on pouvait compter sur lui. J’ai choisi Henri Dunant puisqu’il a créé un organisme gratuit qui vient en aide à l’ensemble des citoyens pour avoir un monde meilleur.

 

Comme lui j’aide les gens, je veux la paix dans le monde et je me lie d’amitié avec presque tout le monde. Je ne fais pas de discrimination et je me fiche du pays d’origine de la personne. Je peux améliorer le monde en faisant des dons ou en parlant avec mes amis. De plus, je peux faire de petits gestes simples comme fermer le robinet quand je me brosse les dents. »      

 

Lory-Jade Sorel, 25 mars 2015 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des élèves de l'école Marguerite-Bourgeois « interviewent » deux auteurs populaires

 

La Prairie, le 22 juin 2015 – Le 16 juin dernier, les élèves de 2e secondaire de l’école Marguerite-Bourgeois à Châteauguay ont réalisé des entrevues avec deux écrivains pour la jeunesse, madame Geneviève Blouin et monsieur Camille Bouchard. Les deux auteurs populaires se sont agréablement prêtés au jeu, en discutant avec les élèves des romans préalablement lus en classe, tout en partageant leur passion pour l’écriture et leurs sources d’inspiration.

 

Les élèves devaient d’abord effectuer les recherches pour préparer l’entrevue, pour ensuite réaliser  celle-ci dans le contexte d’une émission de radio. Cette activité annuelle s’inscrivait dans le cadre d’une évaluation du cours de français, volet oral, et démontre une fois de plus la place importante qu’accorde l’école Marguerite-Bourgeois à la lecture.

 

 

 

Madame Geneviève Blouin est une jeune écrivaine originaire de la Montérégie qui œuvre principalement dans la littérature des genres, comme la science-fiction et le fantastique. Elle combine sa passion pour l’histoire du Japon et les arts martiaux dans la série de romans « Hanaken » dont les élèves de l’école Marguerite-Bourgeois ont beaucoup apprécié le premier tome.

 

 

 

Pour sa part, Camille Bouchard est l’auteur de plus de 80 livres, dont plusieurs sont destinés aux adolescents. Sa série « Pirates » a d’ailleurs obtenu beaucoup de succès chez cette tranche d’âge. Monsieur Bouchard a remporté de nombreux prix littéraires au cours de sa carrière et a été finaliste à cinq reprises pour le prestigieux Prix littéraire du Gouverneur général du Canada, pour lequel il a été lauréat en 2005.

 

 

 

 

 

 

Les élèves de l’école primaire Laberge à Châteauguay ont relevé et remporté le Défi « Moi j’croque »!

 

L’école Laberge à Châteauguay fait partie des écoles gagnantes 2015 parmi la centaine d’écoles primaires de la Montérégie ayant participé au Défi « Moi j’croque », qui se tenait durant le Mois de la nutrition en mars dernier.

 

La mascotte du Réseau du sport étudiant du Québec a récemment remis la bannière aux couleurs de la Vie saine du RSEQ à la directrice de l’école, madame Suzanne Gonsalves, ainsi qu’aux enseignants en éducation physique et à la santé François Duval et Josiane Boyer.

 

Félicitations à tous les participants!

 

 

 

 

 

 

 

Les « Brig’s Awards » de la brigade scolaire de l’école primaire Plein-Soleil à Candiac

 

Le 15 juin dernier a eu lieu une soirée de reconnaissance pour souligner le travail et l’implication de plus de 96 élèves de 5e et 6e année au sein de la brigade scolaire de l’école Plein-Soleil à Candiac.

 

Plusieurs prix ont été remis dont celui de « Brigadier de l’année » remis à Alexandre Denis et le prix « L’équipe d’animation de l’année » remis à Justin Paquette, Mathys Leboeuf, Mathis Hébert,
Ismaël St-Pierre, Christophe Leblanc, David Laplante et Alexandre Nguyen (absent sur la photo).

 

Mylène Bouthillier, responsable de la brigade scolaire, ainsi que tous les membres de l’équipe-école tiennent à remercier tous les brigadiers scolaires pour leur précieux travail et leur souhaitent un bel été!

 

 

 

 

 

 

 

 

Compressions budgétaires dans les services de garde lors des journées pédagogiques

 

La Prairie, le 17 juin 2015 – Chaque année à pareille date, le gouvernement provincial détermine les règles budgétaires et les paramètres de financement du réseau de l’éducation, et ce, pour l’ensemble des commissions scolaires. Pour l’année scolaire 2015-2016, le gouvernement réduit de moitié les allocations quotidiennes des journées pédagogiques des services de garde, passant ainsi de 17,14 $ à 7,93 $ par enfant. Pour les services de garde de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), il s’agit d’un manque à gagner annuel estimé à 448 407 $.

 

« Le gouvernement nous impose des compressions budgétaires lourdes à porter pour les services de garde de nos écoles primaires, services qui, je le rappelle, doivent s’autofinancer », se désole la présidente du conseil des commissaires, madame Marie-Louise Kerneïs. 

 

L’amputation d’une partie de l’allocation des services de garde lors des journées pédagogiques aura des répercussions non négligeables : augmentation des coûts pour les parents, difficulté d’organisation pour les petits services de garde, réduction des activités. Elle pourrait également avoir comme conséquences la diminution du nombre d’utilisateurs et la disparition de l’offre de service dans certaines écoles. 

 

Les membres du conseil des commissaires de la CSDGS sont soucieux des impacts pour les parents et pour l’offre de service aux utilisateurs et espèrent que le gouvernement reverra sa décision en tenant compte du principe d’équité entre les écoles et de la capacité de payer des parents. Si le gouvernement choisit de maintenir sa décision, le conseil des commissaires lui demande que les contributions supplémentaires des parents puissent faire l’objet d’un crédit d’impôt. 

 

 

 

 

 

 

Les élèves de l’école primaire Saint-Patrice profitent d’une activité énergisante grâce à une bourse du conseil des commissaires de la CSDGS

 

L’école primaire Saint-Patrice à Sherrington a accueilli le groupe de percussions Samajam le 12 mai dernier. L’expérience, qui se voulait musicale, participative et énergisante, a été un franc succès! 

 

En effet, lors des deux représentations, tous les élèves de l’école ont pu participer en utilisant du matériel de percussion varié. C’est en voyant les sourires aux lèvres et les baguettes en l’air que le personnel de l’école peut affirmer que les élèves ont eu beaucoup de plaisir et ont grandement apprécié!  « En fait, ce fut un réel coup de cœur pour le personnel et les élèves de toute l’école », mentionne Sophie Charpentier, directrice de l’école.

 

Madame Charpentier tient également à souligner que l’activité a été rendue possible grâce à une bourse remportée par l’école Saint-Patrice l’année dernière, dans le cadre de la remise des Bourses du tournoi de golf 2014 de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries, et tient à remercier les membres du conseil des commissaires pour l’occasion.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 12 juin 2015 

 

Lettre ouverte de la présidente du conseil des commissaires de la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs, au ministre de l'Éducation, monsieur François Blais

 

 

Monsieur François Blais
Ministre de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur
et de la Recherche et ministre responsable du Loisir et du Sport

 

 

Monsieur le Ministre,

 

Pour faire suite à votre déclaration claire et précise quant à l’abolition des élections scolaires, je me permets de vous adresser quelques interrogations légitimes étant donné mes responsabilités non moins légitimes.

 

En effet, vous n’êtes pas sans savoir que la fin d’une année scolaire est un moment privilégié pour des rencontres avec les parents, les élèves, les membres du personnel et nos partenaires de la communauté. Des moments qui, pour nous les commissaires, sont précieux : c’est la fierté que nous voyons dans les yeux des jeunes; sans compter l’inquiétude des organisateurs, la fébrilité des accompagnateurs qui veulent témoigner des histoires de réussite des élèves malgré les embûches pour certains durant leur parcours.

 

Après huit galas de fin d’année, je peux vous confirmer que cette année n’est pas différente des autres, à part deux exceptions que je tiens à vous communiquer. La première, sur laquelle je ne m’étendrai pas dans cette lettre, est le besoin du personnel de nous communiquer leurs inquiétudes quant à la pérennité du système public d’éducation. La seconde, concerne directement notre rôle de commissaire ainsi que le manque de respect envers la démocratie que reflètent vos déclarations.

 

Que répondre à ces personnes de la communauté, qui me communiquent leur appréciation, qui me disent avoir fait partie de ces 5 000 électeurs qui ont fait l’effort de se déplacer lors des élections de novembre dernier sur notre territoire?

 

Que répondre à ces personnes qui ont appris que les absents ont toujours tort, alors que vous dites baser votre décision sur l’absentéisme? Cela veut-il dire que pour les prochaines élections provinciales ou lors d’un prochain référendum, le taux d’abstention pourrait faire pencher le résultat?

 

Prenons comme exemple une question référendaire qui se lirait comme suit : « voulez-vous que le Québec reste dans la Confédération canadienne? » Si les réponses négatives atteignaient 49 % et que le taux d’abstention était de 10 %, alors le Parti Québécois pourrait considérer avoir gagné si nous suivons votre raisonnement actuel!   

 

Que répondre à ces personnes qui entendent même que, non seulement leur vote exprimé ne vaut pas grand-chose à vos yeux, mais que la personne de leur choix verra son mandat écourté?

 

Que répondre à ces jeunes qui, lors de leur cours d’univers social, me demandent ce que représente pour moi la démocratie? 

 

Et maintenant, je vous questionnerai au nom des membres du conseil des commissaires de la Commission scolaire Grandes-Seigneuries (CSDGS). Onze élus et la présidence, dont neuf de ceux-ci ainsi que  la présidente qui ont osé faire du porte à porte, alors que les citoyens venaient de subir une deuxième augmentation de taxe due à l’abolition de la péréquation, qui ont remué ciel et terre pour défendre leur conviction profonde à savoir la place des citoyens au service de l’éducation publique.

 

Ces mêmes douze élus, dont cinq ont des enfants actuellement dans les écoles de la CSDGS et deux ont des enfants qui viennent de quitter le secondaire pour le CÉGEP ou la formation professionnelle, sont accompagnés dans leur mandat par quatre nouveaux commissaires parents. Ils n’ont pas ménagé leurs efforts et leur temps pour s’approprier rapidement les enjeux qui sont les nôtres. Que leur répondre devant ce manque de considération? 

 

Armés de leur seul courage, ils devront prendre des décisions reflétant les besoins de nos élèves. J’aimerais à ce moment-ci vous faire part de quelques exemples qui démontrent les particularités et l’ouverture d’esprit dont font preuve les commissaires à la CSDGS :

 

  • Pour favoriser la persévérance scolaire : participation à la mise en place de politique de développement social dans nos deux MRC, couvrant un volet soutien à la réussite. 
  • Pour soutenir les parents : développement depuis 15 ans d’un service de traitement des plaintes, précédant l’obligation de service du protecteur de l’élève.
  • Pour la communauté : protocole d’entente avec toutes les municipalités exprimant des besoins particuliers.
  • Pour le soutien à la réussite : mise en place de projets particuliers (sans lien avec la performance scolaire) dans toutes les écoles secondaires, avec transport gratuit sur le territoire sans ajouter de coût supplémentaire au service de transport.
  • Pour les élèves handicapés : budget additionnel de quatre millions de $ pris à même les taxes, mise en place d’un service de garde pour les jeunes handicapés de plus de 12 ans scolarisés au secondaire...
  • Relation avec les autres commissions scolaires de la région : regroupement d’achats, partage des services du protecteur de l’élève, efficience du transport scolaire avec la commission scolaire anglophone, projet particulier en collaboration avec la Commission scolaire New Frontiers (projet Option-études Châteauguay).
  • Les besoins d’espace : optimisation des espaces disponibles tant au primaire qu’au secondaire.
  • Représentation politique : rencontres régulières avec les quatre députés du territoire.
  • Désaffiliation de la FCSQ.
  • Représentation active dans le milieu : conseil d’établissement des écoles et centres, CRE, CLD, conseil des partenaires, Chambre de commerce, Carrefour jeunesse et bien d’autres.

 

Ces exemples ne sont que quelques-uns parmi de nombreux autres qui reflètent le dynamisme et surtout la cohérence de nos actions en lien avec notre plan stratégique et notre convention de partenariat. Nous avons depuis plusieurs années des objectifs clairs en vue d’améliorer l’efficience à tous les niveaux, le rapport Lacroix en fait foi.

 

Je reviens donc à nos questions et je me permets d’en rajouter. 

 

La fin de l’année scolaire c’est aussi le temps de boucler le budget. Devant le débat lancé sur les élections scolaires et le peu de considération des élus actuels, que sera la réponse de ce conseil? Devrons-nous subir la colère des citoyens face à une troisième année d’augmentation de taxe ou accepter de porter l’odieux des décisions gouvernementales?

 

Serons-nous les seuls à défendre l’école publique?

 

Depuis plusieurs années nous réclamons une politique claire sur l’école publique. Je préférerais, Monsieur le Ministre, pouvoir partager avec vous sur cet enjeu autrement plus porteur que sur, encore une fois, un débat de structure. L’éducation publique est-elle un enjeu de société? À cela j’ai une réponse et c’est OUI!

 

En attente de réponses, je demeure disponible pour une rencontre, qui je l’espère, sera porteuse de solutions, et ceci dans le respect des rôles de chacun.

 

Veuillez recevoir, Monsieur le Ministre, mes salutations distinguées.

 

  

 

Marie-Louise Kerneïs
Présidente du conseil des commissaires

Commission scolaire des Grandes-Seigneuries

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux élèves de l’école Fernand-Seguin grandes gagnantes du concours Laisse ta graff!

 

Les élèves des écoles du territoire couvert par le Service de prévention des Berges du Roussillon ont été invités à participer au concours Laisse ta graff qui consistait à soumettre un projet artistique pour orner la roulotte de formation et prévention des incendies. 

 

Toute l’équipe-école de l’école secondaire Fernand-Seguin à Candiac est très fière de compter les deux grandes gagnantes de ce concours parmi ses élèves! Il s’agit de Jaëlle Landry, élève de 3secondaire, et de Valérie Morel, élève de 2e secondaire du profil Enrichi 2.0. 

 

En remportant le concours Laisse ta graff, les deux élèves ont ainsi reproduit leur œuvre sur la roulotte en compagnie d’artistes graffiteurs professionnels le 6 juin dernier, lors de la journée portes ouvertes du Service de prévention des Berges du Roussillon. Félicitations Jaëlle et Valérie!

 

 

Jaëlle Landry et madame Marie-Ève Goulet, technicienne en prévention incendie.

Madame Marie-Ève Goulet, technicienne en prévention incendie, et Valérie Morel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une grande première pour l’Expo-Santé du profil Multisports à l’école Armand-Frappier à Saint-Constant! 

 

Plus de 250 élèves et enseignants ont été invités au gymnase de l’école secondaire Armand-Frappier à Saint-Constant le 13 mai dernier dans le cadre de la première édition de l’Expo-Santé 2015! 

 

Pour accueillir les convives, les 110 élèves de 1re, 2e et 3e secondaire, des classes du profil Multisports, avaient minutieusement préparé des kiosques d’information sur des sujets touchant l’activité physique et la santé.  

 

Dégustation de barres tendres santé, traitements à suivre en cas de commotion cérébrale, méfaits du tabagisme, prévention des blessures sportives et jeux d’habiletés sont quelques exemples des sujets abordés et des activités vécues par les nombreux visiteurs.

 

L’école Armand-Frappier tient à féliciter ses élèves pour leur implication dans cet événement grandiose et leur donne déjà rendez-vous l’année prochaine pour une deuxième édition!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une nouvelle école primaire devrait être construite
à Saint-Philippe

 

La Prairie, le 11 juin 2015 – Si elle obtient l’autorisation requise et le financement nécessaire du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR), la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) construira une école primaire à Saint-Philippe, sur un terrain lui appartenant déjà et situé à côté de l’école primaire des Moussaillons. 

 

« Nous avons besoin d’une nouvelle école primaire pour les élèves de Saint-Philippe et de
Saint-Mathieu pour septembre 2016. Nos besoins d’espace additionnel pour ces deux municipalités sont criants. », a déclaré la présidente du conseil des commissaires, madame Marie-Louise Kerneïs. « Devant l’impossibilité d’obtenir rapidement le changement de zonage requis des terrains qu’on nous a proposés, les membres du conseil des commissaires devaient trouver une solution dans les meilleurs délais. Le terrain adjacent à celui de l’école des Moussaillons nous apparaît le bon choix pour l’ouverture d’une nouvelle école pour la rentrée scolaire 2016. » 

 

Rappelons qu’en juillet 2014, la CSDGS a demandé au MEESR le financement nécessaire pour la construction d’une nouvelle école primaire pour les municipalités de Saint-Mathieu et
de Saint-Philippe. 

 

La capacité d’accueil de cette école correspondra à 3 locaux pour le préscolaire, 18 locaux pour le primaire, un gymnase double et des locaux de service. Sa construction débutera au moment où la CSDGS recevra l’aval du MEESR.

 

Madame Kerneïs a terminé en précisant que « Le terrain que la municipalité de La Prairie a mis à notre disposition est toujours considéré pour nos besoins d’espace additionnel à moyen terme dans ce secteur. Nous tenons d’ailleurs à remercier la Ville pour sa collaboration ». 

 

 

 

 

 

 

 

Le conseil des commissaires de la CSDGS remet près de 8 000 $ en bourses à plus de 120 élèves

 

La Prairie, le 10 juin 2015 – Le conseil des commissaires de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS), avec le soutien de la Banque Nationale, a remis près de 8 000 $ sous forme de 31 bourses à plus de 120 élèves qui se sont démarqués durant l’année scolaire 2014-2015. 

 

Les écoles primaires et secondaires ainsi que les centres de formation de la CSDGS ont déposé un total de 74 candidatures auprès du conseil des commissaires, dans l’une des catégories suivantes : 

 

  • Arts et culture
  • Comportements pacifiques / Lutte à l’intimidation
  • Engagement communautaire
  • Entrepreneuriat
  • Langue française
  • Persévérance et amélioration
  • Pratiques sportives
  • Rayonnement de la CSDGS
  • Réussite scolaire

 

La soirée de la remise des bourses, coanimée par la présidente et le vice-président du conseil des commissaires, madame Marie-Louise Kerneïs et monsieur Éric Allard, s’est tenue le 1er juin dernier à la salle Richard-Sauvageau de l’école de la Magdeleine à La Prairie.

 

 

 

Naomie Larouche, élève de l’école primaire Saint-Joseph à Mercier et récipiendaire d’une bourse dans la catégorie Arts et culture, entourée de madame Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires, monsieur Martin Viau, commissaire, et monsieur Éric Allard, vice-président du conseil des commissaires.

 

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Comportements pacifiques / Lutte à l’intimidation, en compagnie de madame Marie-Louise Kerneïs, madame Margot Pagé, commissaire, et monsieur Éric Allard.

 

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Engagement communautaire, en compagnie de madame Marie-Louise Kerneïs, madame Maude Simard, commissaire, et monsieur Éric Allard.

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Langue française, les élèves Audrey Ross de l’école secondaire Louis-Philippe-Paré à Châteauguay et Kelly Dionne de l’école secondaire Saint-François-Xavier à La Prairie, en compagnie de monsieur Éric Allard, madame Marie-Louise Kerneïs et monsieur Abdeslam Bouzidi, commissaire – représentant du comité de parents.

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Persévérance et amélioration, en compagnie de monsieur François Jannelle, directeur général adjoint à la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs,  monsieur Dominique Lapalme, directeur de l’école du Tournant à Saint-Constant, monsieur Éric Allard et madame Claudine Caron-Lavigueur, commissaire.

 

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Pratiques sportives, les élèves Marguerite Belzile de l’école primaire Gérin-Lajoie à Châteauguay et Benjamin Kempski de l’école secondaire Marguerite-Bourgeois à Châteauguay, en compagnie de madame Marie-Louise Kerneïs, monsieur Éric Allard et monsieur Stéphane Desjardins, commissaire.

 

 

Les récipiendaires d’une bourse dans la catégorie Réussite scolaire, en compagnie de madame Marie-Louise Kerneïs, monsieur Stéphane Bessette, commissaire, et monsieur Éric Allard.

 

 

Samuel Leduc, élève de l’école secondaire Marguerite-Bourgeois à Châteauguay 
et récipiendaire de la bourse « Coup de cœur », entouré de : 
monsieur François Jannelle, directeur général adjoint à la CSDGS, madame Marie-Louise Kerneïs, présidente du conseil des commissaires, monsieur Alain Lemieux, commissaire,
monsieur Stéphane Bessette, commissaire, monsieur Éric Allard, vice-président du conseil des commissaires, monsieur André Dugas, commissaire, madame Claudine Caron-Lavigueur, commissaire, madame Margot Pagé, commissaire, madame Maude Simard, commissaire, monsieur Norbert Gagnon, représentant de la Banque Nationale, madame Pauline Martin-Paquet, directrice de l’école Marguerite-Bourgeois, monsieur Abdeslam Bouzidi, commissaire – représentant du comité de parents, monsieur Stéphane Desjardins, commissaire, et monsieur Martin Viau, commissaire. 
 

 

La candidature de Samuel Leduc a été déposée par son enseignante en Univers social, madame Nathalie Proulx. Elle décrit Samuel comme un élève ponctuel, assidu, déterminé, impliqué et discipliné. Samuel développe son plein potentiel tout en offrant son aide grâce, notamment, à son sens des responsabilités, son engagement communautaire, autant local qu’à l’international, sa réussite scolaire, sportive et sociale. Son dépassement de soi, son sens des valeurs, son savoir-faire et son savoir-vivre lui ont valu les éloges du prix Coup de cœur du conseil des commissaires de la CSDGS 2014-2015 en remportant une bourse de 500 $.

 

Le conseil des commissaires tient à féliciter tous les récipiendaires et à remercier les établissements scolaires qui ont déposé 74 candidatures d’élèves et de groupes d’élèves tous aussi méritants les uns que les autres.

 

 

 

 

 

 

Sept élèves de la CSDGS reçoivent la Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec

 

La Prairie, le 8 juin 2015 – Sept élèves de la Commission scolaire des Grandes-Seigneuries (CSDGS) ont reçu la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse des mains de l’honorable Pierre Duchesne lors de la cérémonie régionale de la Montérégie qui s’est tenue dans une école secondaire de la CSDGS, soit l’école Louis-Philippe-Paré à Châteauguay, le 9 mai dernier.

 

Le Programme de la Médaille du Lieutenant-gouverneur a pour but de reconnaître l’engagement, la détermination et le dépassement de soi de Québécois qui ont une influence positive au sein de leur communauté ou de la nation. En plus d’atteindre les objectifs de leur programme d’études, les récipiendaires de la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse représentent, par leurs actions bénéfiques, une source d’inspiration pour la jeunesse. 

 

C’est ainsi que sept élèves de quatre écoles secondaires de la CSDGS ont été reconnus pour leur réussite scolaire en plus de leur engagement personnel, social et communautaire. La CSDGS tient à les féliciter et les encourage à continuer d’être des modèles pour la jeunesse québécoise.

 

 

Jean-Nicolas Auger-Labelle

École Louis-Philippe-Paré, Châteauguay

 

 

Marvelouse Louis 
École Louis-Philippe-Paré, Châteauguay 

 

 

Samuel Leduc 
École Marguerite-Bourgeois, Châteauguay 

 

 

Kimberly Bélisle-Lawless

École de la Magdeleine, La Prairie

 

 

Mathieu Brault 
École de la Magdeleine, La Prairie

 

 

 

Simon Barbeau 

École Pierre-Bédard, Saint-Rémi

 

 

 

Élizabeth Perras

École Pierre-Bédard, Saint-Rémi

 

(Photos : Courtoisie)

 

 

 

 

 

 

Des élèves de l’école Louis-Philippe-Paré remettent 1 200 $ à la Société canadienne du cancer!

 

Des élèves de 5e secondaire de l’école Louis-Philippe-Paré à Châteauguay se sont mobilisées pour amasser des fonds pour la Société canadienne du cancer! En organisant un dîner communautaire à l’école et une vente de chandails pour les finissants, les élèves du groupe Défi-jeunesse en compagnie de leur enseignante, madame Andrée-Anne Charron, ont remis 1 200 $ lors du Relais pour la vie le 30 mai dernier.

 

Bravo pour cette initiative et toute cette générosité!

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne manquez pas le match international de handball ce mardi 9 juin à 20 h à l’école de la Magdeleine à La Prairie!

 

Le match opposera l’équipe nationale canadienne masculine à l’équipe professionnelle de Besançon en France. En fait, l’équipe française est en visite à La Prairie pour aider l’équipe nationale à se préparer en vue des Jeux panaméricains.

 

Plusieurs Québécois seront de la partie notamment Alexandre Touzel, un ancien élève de l’école de la Magdeleine et joueur dans l’équipe canadienne, ainsi que Jean-François Grimala, enseignant de l’école de la Magdeleine à la retraite et entraîneur de l’équipe canadienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Défi têtes raséesMD Leucan organisé par un élève de 5e année a été un grand succès

 

Entièrement organisé par Fabrice Lamarre, un élève de 5e année de l’école alternative des Cheminots à Delson, le Défi têtes raséesMD Leucan du 25 mai dernier a été un grand succès!

 

Les 22 personnes qui se sont faites raser le coco, soit 17 élèves et 5 adultes, ont remis plus de 13 700 $ à Leucan. 

 

En invitant les élèves, les parents et le personnel de son école à se mobiliser et à offrir leur solidarité envers les enfants atteints de cancer qui subissent une perte de cheveux lors des traitements de chimiothérapie, Fabrice a pu amasser et remettre plus de 25 000 $ en cinq ans.

 

Félicitations à Fabrice pour son initiative et son engagement et merci à tous les participants!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les élèves de l'école Louis-Cyr participent en grand nombre à l'activité de découverte de la formation professionnelle « Explore tes avenues! »

 

La Prairie, le 1er juin 2015 – Nombreux et motivés étaient les élèves de l’école secondaire Louis-Cyr à Napierville à s’inscrire aux ateliers de découverte du monde du travail « Explore tes avenues! » en avril dernier. 

 

Cette journée d’exploration s’adressait spécialement aux élèves de 3e et de 4e secondaire, aux élèves du programme PréDEP (préparation au Diplôme d’études professionnelles) ainsi qu’à certains élèves de 5e secondaire inscrits au cours d’éthique du monde professionnel.

 

Puisqu’à cet âge les élèves devront bientôt faire des choix déterminants pour leur avenir, l’activité visait à leur faire explorer le monde du travail et à découvrir des avenues du secteur professionnel. Les élèves participants devaient choisir deux ateliers parmi les dix offerts, soit l’informatique, l’électronique, le génie mécanique, la création de jeux vidéo, les métiers de la télévision et du cinéma, éducateur et éducatrice à l’enfance, infirmier et infirmière, la confection du chocolat, l’interprétation humoristique ou la zoothérapie.

 

 

 

 

 

 

 

L’événement était parrainé par Jérémie Du Temple, un jeune humoriste de la région et finissant de l’École nationale de l’humour en 2013. Après ses deux prestations, il animait l’atelier d’interprétation humoristique.

 

L’activité « Explore tes avenues! » a été rendue possible grâce au soutien financier et organisationnel du Comité persévérance, réussite éducative et sociale de la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent et du Centre local de développement des Jardins-de-Napierville ainsi qu’à la collaboration de plusieurs partenaires du milieu, notamment l’École de formation professionnelle de Châteauguay, le Centre de formation professionnelle de Saint-Jean-sur-Richelieu, le Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu, le Cégep de Valleyfield et l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue.

 

 

 

Archives

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 


Accueil 
La Commission scolaire 
Écoles et centres 
Services éducatifs 
Élèves et parents 
Citoyens 
Médias, publications et avis